Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Antoine Kombouaré viré du PSG par Leonardo : "Vache, lâche et écoeurant"

Antoine Kombouaré le 1er mai 2010 au Stade de France
5 photos
Lancer le diaporama

Jeudi 22 décembre restera probablement gravé dans la mémoire d'Antoine Kombouaré...

Depuis 13h30, les journalistes sportifs sont en émoi devant une dépêche AFP lapidaire. L'entraîneur du Paris Saint-Germain s'est vu notifier son éviction de son poste d'entraîneur, avec son staff, par le directeur sportif Leonardo. Mais aucune déclaration officielle de la part du club ou de l'intéressé n'étaient venues confirmer ou infirmer cette nouvelle. Les journalistes faisant le pied de grue devant le siège du club se serait même vu intimer l'odre de rentrer chez eux "pour ne pas attraper froid" par le directeur de la communication Bruno Skoptra, expliquant qu'il n'y aurait pas de commentaire ou de communiqué liés à cette information.

Il aura fallu attendre 20h pour que le PSG, devant la tempête médiatique communique enfin sur le départ d'Antoine Kombouaré, par l'intermédiaire de quelques phrases laconiques sur son site officiel : "Le PSG et son entraîneur Antoine Kombouaré tiennent à préciser qu'ils ont engagé des discussions sereines qui devraient aboutir prochainement et qui permettront à chacun de préserver ses intérêts." Alors que penser de cette éviction ?

Car au lendemain du titre honorifique de champion d'automne obtenu sur la pelouse de l'AS Saint-Etienne, la décision surprend ! Alors que depuis plusieurs semaines maintenant, les rumeurs couraient sur le licenciement de l'entraîneur parisien, mais à chaque fois, Leonardo avait apporté publiquement son soutien à l'intéressé assurant qu'il faisait parti du projet du club, et qu'il serait bien l'entraîneur du PSG jusqu'à la fin de saison. Des résultats probants, une première place au championnat malgré une équipe remaniée à plus de 50%, des joueurs blessés et d'autres hors de forme auraient dû assurer à Antoine Kombouaré de poursuivre l'aventure de ce PSG version Qatar. Même lorsque Leonardo avait supposément rencontré Carlo Ancelotti, ancien entraîneur du Milan AC et de Chelsea au palmarès bien plus garni, celui-ci avait confirmé qu'Antoine Kombouaré n'avait pas à craindre pour sa place.

Oui mais voilà. Visiblement, le Kanak ne serait pas assez glamour, ne possèderait pas une aura suffisamment internationale pour ce Paris Saint-Germain nouvelle version. Alors son éviction, même si elle n'est pas confirmée à 100%, est difficile à comprendre. Joueur historique du club, le Kanak a fait les beaux jours du PSG version Canal +, a fait ses classes en tant qu'entraîneur des jeunes et a su donner un fond de jeu à une équipe sans envergure la saison dernière pour terminer à la quatrième place. Il respectait également le tableau de marche fixé par les dirigeants, à savoir terminer la saison dans les trois premiers... Antoine Kombouaré avait annoncé hier après le match gagné 1-0 à Saint-Étienne qu'il pourrait prendre son avion pour les vacances ce vendredi à 7h le sentiment du devoir accompli.

Désormais, les questions se posent. Qui pour remplacer Antoine Kombouaré ? Que pourra apporter en plus le nouvel entraîneur ? La probable venue de David Beckham a-t-elle un lien avec le licenciement d'Antoine Kombouaré ?

Cette décision plus que surprenante a donc fait réagir le monde du football dans les médias (RMC, L'Equipe) qui s'est montré indigné du traitement réservé au Kanak. Et autant dire que Leonardo en prend pour son grade. Florilège.

Le syndicat des entraîneurs (UNECATEF) : "L'UNECATEF condamne formellement le licenciement d'Antoine Kombouaré et de ses adjoints par la direction du PSG. Tous les entraîneurs, tous les techniciens, tous les éducateurs français ne peuvent que s'indigner du sort réservé à l'un des leurs, mis sous pression depuis plusieurs mois par la nouvelle direction du club et qui avait néanmoins réussi par son travail et des qualités appréciées de son groupe a faire du PSG le champion d'automne du Championnat. Que lui reproche t-on ? De n'être pas assez glamour, pas assez people, pas assez performant ? Quels que soient les motifs, rien ne peut justifier ni excuser cette mesure d'exclusion brutale. L'UNECATEF sera au côté d'Antoine Kombouaré aussi longtemps et aussi fermement qu'il le faudra dans les combats que le technicien parisien souhaitera engager pour la défense de ses droits, de son image et de sa réputation aujourd'hui scandaleusement bafoués."

Luis Fernandez , ancien entraîneur du PSG : "Si on fait un sondage, on vous le dira. Ce n'est pas logique. Peut-être qu'à la tête du PSG, on a envie de passer un cap supérieur, en faisant venir David Beckham et un entraîneur de renom. Ce n'était peut-être pas le cas d'Antoine. Les dirigeants avaient peut-être certaines craintes. Ils ont décidé de le limoger. On va attendre avec impatience le nom du prochain entraîneur. Antoine est quelqu'un d'honnête, de professionnel. Il a travaillé avec sa méthode, ses idées et son franc-parler. Il a fait du bon travail. L'an passé, le PSG a fini 4e. C'était déjà une bonne saison. Aujourd'hui, il quitte le club à la 1re place."

Francis Llacer, ancien joueur du PSG : " L'attitude de Leonardo est guignolesque. On a l'impression qu'on joue un mauvais remake de guignols. On a mis le guignol en place, il bouge les bras, les jambes, fait tout et son contraire. Il fait n'importe quoi. Voilà son attitude. Respecter si peu les gens du football, alors qu'il a lui-même été entraîneur, prouve qu'il a oublié d'où il venait."

Francis Graille, ancien président du PSG : "Je suis tout d'abord très déçu pour Antoine Kombouaré, car c'est un type bien, qui ne mérite pas ça. En le débarquant, Leonardo se met une énorme pression, c'est très risqué de "casser" la machine comme ça. Paris vient d'être sacré champion d'automne, les joueurs adhéraient au projet, étaient derrière leur coach... On a l'impression que les dirigeants ont attendu que quelqu'un dise "oui", la gestion du dossier paraît légère. Ils auraient pu le faire à un autre moment."

Daniel Bravo, ancien joueur du PSG et consultant sur Canal + : "Ce qui est discutable, c'est le timing. S'il ne voulait vraiment pas d'Antoine Kombouaré, Leonardo aurait pu convaincre les Qatariens dés le début de saison. Le foot, ce n'est pas une formule 1. Les entraîneurs sont des êtres humains. La gestion des hommes, c'est quelque chose de fragile."

Bernard Tapie, ancien président de l'Olympique de Marseille : "C'est un risque énorme, incommensurable. Bonjour s'ils (les actionnaires qataris) se sont trompés parce que dans les gradins, ça va gueuler. Antoine Kombouaré est un type sympathique, qui a une bonne gueule et qui est un type honnête."

Pierre Repellini, vice-président de l'Unecatef : "C'est une décision ahurissante. C'est quelqu'un qui fait très bien son boulot, qui ne pose pas de problème, qui n'a aucun problème avec son effectif, il a réussi à mener sept joueurs qu'il ne connaissait pas. Si on ne récompense pas le travail effectué, je me demande ce qu'on fait en France. C'est une chose qu'on n'a jamais vue. La France va encore faire rigoler le monde parce qu'on licencie qui est premier."

Joël Müller, président de l'Unecatef : " Je suis révolté de ce que je vois et de ce que j'entends. C'est scandaleux et ridicule, j'ai cru que c'était le 1er avril malheureusement non, on est en décembre. Les propriétaires du club prennent les décisions qu'ils veulent. On se plaint des évictions d'entraîneurs qui n'ont pas de résultats. Mais là, que peut-il faire du mieux au niveau de son travail d'entraîneur ? Il a fédéré les joueurs, il est champion d'automne. Il a travaillé depuis deux mois des conditions difficiles. C'est vache, lâche et écoeurant. "

 

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
Jamel Debbouze et Mélissa Theuriau en tête-à-tête : toujours aussi amoureux, ils fêtent leurs 13 ans
Jamel Debbouze et Mélissa Theuriau en tête-à-tête : toujours aussi amoureux, ils fêtent leurs 13 ans
Top Chef, une ex-candidate maman : première et craquante photo avec sa fille
Top Chef, une ex-candidate maman : première et craquante photo avec sa fille
Melissa Theuriau et Jamel Debbouze fêtent 13 ans de mariage le 8 mai 2021. Instagram
Melissa Theuriau et Jamel Debbouze fêtent 13 ans de mariage le 8 mai 2021. Instagram
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image