Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Arthur Jugnot : "J'ai mis suffisamment de temps à me faire un prénom"

Arthur Jugnot : "J'ai mis suffisamment de temps à me faire un prénom"
Par Tom Spencer Rédacteur
Fan des corgis, des iconiques Spice Girls, de la princesse Diana et adepte de tea time, Tom Spencer aime notamment relater la vie des membres de la couronne britannique mais n’est jamais contre un petit détour outre-Atlantique.
Difficile de décoller son étiquette de "fils de"...

Comédien, certes, mais aussi metteur en scène. Arthur Jugnot travaille depuis désormais plusieurs années dans le milieu du théâtre et il revient dans l'actualité puisqu'il met en scène Pour 100 briques, t'as plus rien. Une adaptation sur les planches d'un film culte... dans lequel a joué son père, Gérard.

Il faut de la patience pour parvenir à faire oublier son nom de famille quand on est dans le show business. C'est ce qui est arrivé à Arthur Jugnot, forcément réticent à l'idée de se lancer dans un projet qui le liait à son illustre papa... "J'ai d'abord dit non. J'ai mis suffisamment de temps à me faire un prénom pour ne pas me remettre en situation d'être comparé à lui !", a-t-il raconté au journal Le Parisien. Il explique son choix : "Finalement, j'ai accepté à condition de ne pas jouer dedans. J'ai proposé à mon père de faire la voix off du commissaire, et ça l'a fait marrer. C'est un petit clin d'oeil."

Arthur Jugnot se félicite en outre du retour sur scène de plusieurs comédies cultes, comme celles portées en leur temps par son père. "Les vedettes, ce sont les pièces. Et puis, les droits se débloquent : le Splendid avait jusqu'ici refusé qu'on reprenne le Père Noël. Aujourd'hui, ils ont 65 balais, ils sont plus cool !", plaisante-t-il.

Thomas Montet

Pour 100 briques, t'as plus rien, au théâtre Fontaine dans le 9e arrondissement de Paris, jusqu'au 17 septembre 2016.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image