Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Asia Argento accusée de viol sur mineur : Que risque-t-elle devant la justice ?

Asia Argento accusée de viol sur mineur : Que risque-t-elle devant la justice ?
Par Nicolas N.
Asia Argento - Cérémonie de clôture du 71e Festival International du Film de Cannes le 19 mai 2018. © Borde / Moreau / Bestimage
10 photos
Lancer le diaporama
L'actrice italienne, porte-voix du mouvement #MeToo, se trouve à son tour dans l'oeil du cyclone. Un jeune chanteur et acteur, Jimmy Bennett, accuse Asia Argento d'avoir abusé de lui lorsqu'il était encore mineur. Malgré l'accord financier signé entre les deux parties, la justice peut-elle poursuivre l'actrice ?

Asia Argento est l'une des figures de proue du mouvement #MeToo et se retrouve à son tour dans la position d'accusée. Si cette affaire n'enlève rien à son statut de victime dans celle qui l'oppose à Harvey Weinstein, elle n'en demeure pas moins sérieuse. L'actrice a signé un accord financier avec Jimmy Bennett, le jeune acteur et chanteur de 22 ans qui l'accuse d'abus sexuel dans une chambre d'hôtel de Marina Del Rey alors qu'il n'avait que 17 ans et l'actrice 37 en 2013. Mais la justice californienne peut-elle tout de même décider de poursuivre Argento ?

En signant cet accord financier, comme l'a révélé le New York Times, Asia Argento n'a pas acheté le silence de Jimmy Bennett - tout à fait libre de parler de l'affaire -, mais s'est assurée qu'il ne pourrait pas la poursuivre pour les faits qu'il dénonce. Dans Libération, Pierre Houcarde, avocat aux barreaux de Californie, de New York et Paris confirme que "cet accord interdit à Bennett de poursuivre Argento sur la base de ces accusations" et souligne que le texte "ne peut pas être interprété comme une reconnaissance de la culpabilité de l'actrice".

Des faits (déjà) prescrits ?

En revanche, Asia Argento pourrait être poursuivie par l'Etat de Californie et risquerait entre sept et onze ans de prison et 2000 dollars d'amende. Sans compter les dommages et intérêts colossaux qu'un jury populaire accorderait à l'accusé. C'est là que ça se corse : de quels faits parle-t-on ?

Selon un procureur californien, un viol sur mineur commis en 2013 n'est pas prescrit et peut donner suite à ces poursuites, mais dans ce cas précis, la publication de photos, montrant les deux individus posant souriant au lit, semblent indiquer qu'il serait difficile de prouver qu'il y a eu contrainte. Selon le procureur de Los Angeles J. Tooson, ces photos "montreraient que peut-être nous ne sommes pas en présence d'une situation de force ou de peur". De fait, un manque de preuves dissuaderait l'Etat de poursuivre l'actrice pour viol sur mineur. Resterait des faits d'"atteinte sexuelle sur mineur" - en Californie l'âge du consentement sexuel est de 18 ans - qui sont quant à aux prescrits après un (délit) ou trois ans (crime) selon leur gravité.

Pour rappel, Jimmy Bennett a incarné le fils d'Asia Argento dans son film Le Livre de Jérémie en 2004. Les faits qu'il dénonce ont eu lieu lors de leurs retrouvailles en 2013. Il avait alors 17 ans. Le jeune homme, âgé de 22 ans aujourd'hui, a décidé de parler en voyant l'actrice se "présenter en victime" dans l'affaire Weinstein - ce qu'elle est aussi. De son côté, la star italienne a nié avoir eu un rapport sexuel avec Bennett. La publication de textos qu'on lui attribue prouverait le contraire. De nombreuses militantes féministes appellent à la plus grande prudence, rappelant que cette affaire ne peut, en aucun cas, invalider le témoignage de milliers d'autres victimes. Béatrice Dalle, elle, a apporté son soutien à son amie qu'elle aime "comme une soeur". Le réalisateur Dario Argento, père d'Asia, penche pour l'hypothèse d'un complot visant à décrédibiliser le combat de sa fille...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image