Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Azaelia Banks agressée: Elle accuse Russell Crowe, "un porc misogyne et raciste"

Azaelia Banks agressée: Elle accuse Russell Crowe, "un porc misogyne et raciste"
Azealia Banks - Soirée Vanity Fair Luvè lors du 72ème Festival du Film de Venise, la Mostra. Le 7 septembre 2015
18 photos
Lancer le diaporama
Azealia Banks - Soirée Vanity Fair Luvè lors du 72ème Festival du Film de Venise, la Mostra. Le 7 septembre 2015
La rappeuse a donné sa version des faits après sa soirée mouvementée dans la chambre d'hôtel de l'acteur.

Quatre jours après l'esclandre qu'elle a provoqué à la soirée de Russell Crowe, Azealia Banks est sortie du silence pour donner sa version des faits. La rappeuse au tempérament de feu a porté plainte contre la star du film Gladiator, assurant qu'il l'avait violentée et traitée de "n*gresse", contrairement à ce qu'affirment les autres témoins de la scène dont son ami, le rappeur RZA. Après avoir porté l'affaire devant la justice, la chanteuse de 25 ans a livré aux journalistes du Sun les détails de l'agression dont elle se dit victime.

"Russell et moi, nous étions assis à côté, il y avait du whisky et de la vodka, il fumait de la marijuana et des cigarettes. On discutait en écoutant de la musique, son genou contre le mien. On flirtait, on passait un bon moment", a-t-elle commencé. Mais les choses ont tourné court quand une autre femme, qu'elle a supposé être sa petite amie, s'est approchée pour lui dire que l'acteur de 52 ans "la trouvait canon". Des avances douteuses que l'interprète de Yung Rapunxel a déclinées.

La situation a pris une tournure dramatique quand Azealia Banks, qui n'a jamais la langue dans sa poche, s'est moquée d'une autre invitée, réalisatrice en herbe de film d'horreur. "Russell a changé de ton, il a dit que j'étais jeune et que je n'avais rien fait, et donc que je ne savais pas de quoi je parle. J'ai essayé de rester calme, je lui ai juste dit que sa carrière était derrière lui désormais", a-t-elle expliqué. Une autre femme est alors intervenue, prenant la défense de Russell Crowe, et la rappeuse a explosé et menacé de l'égorger avec un verre.

Il m'a attrapée, m'a soulevée et m'a prise à la gorge...

"Il m'a traitée de n*gresse, tout doucement pour que personne n'entende et ensuite il m'a attrapée, m'a soulevée et m'a prise à la gorge pour me jeter dehors avant de me cracher dessus. Et devant tout le monde en plus ! C'est un manque de respect, il a touché ma féminité, il m'a humiliée en tant que femme, rabaissée et offensée. Je me sens sale, je vais vraiment très mal", s'est-elle lamentée.

La rappeuse, qui a qualité l'acteur "de sale porc misogyne et raciste", a porté plainte à la police de Beverly Hills mais risque d'avoir dû mal à remporter la partie car la majorité des invités ont témoigné contre elle, et son casier judiciaire et ses nombreux dérapages racistes et homophobes ne jouent pas en sa faveur.

Coline Chavaroche

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image