Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Ballon d'Or 2011 : Lionel Messi, un troisième sacre historique

Ballon d'Or 2011 : Lionel Messi, un troisième sacre historique

Ils étaient trois. Trois pour un trophée. Mais sur les trois, deux seulement étaint présents à Zurich pour recevoir le trophée Ballon d'Or du meilleur joueur de l'année 2011. Si Lionel Messi et son coéquipier du FC Barcelone Xavi Hernandez étaient bien présents ce lundi 9 janvier, Cristiano Ronaldo, l'éternel rival, avait lui décidé de rester au bercail, tout comme son coach José Mourinho pourtant nommé pour le titre du meilleur entraîneur (décroché par Pep Guardiola).

Mais voilà. Pour Cristiano Ronaldo, il est insoutenable de voir Lionel Messi, le petit prodige argentin, décrocher un troisième Ballon d'Or d'affilée, égalant ainsi le record de Michel Platini, et rejoignant ses illustres aînés comme Marco Van Basten ou Johan Cruyff au palmarès des triples vainqueurs de ce trophée créé en 1956 par France Football.

Alors ce lundi 9 janvier, c'est à la télé que CR7 observe le sacre du meilleur joueur du monde, le génial Messi. Et autant dire que son palmarès parle pour lui : 70 matches, 59 buts, 37 passes décisives et 5 titres décrochés avec le Barça... Mondial des Clubs, SuperCoupe d'Europe, Ligue des champions, Super Coupe d'Espagne et Champion d'Espagne.

Et Lionel Messi n'a que 24 ans. Alors oui, Cristiano Ronaldo peut l'avoir mauvaise, car même en ayant inscrit la bagatelle de 60 buts en 60 matchs, le Portugais est loin de l'influence de La Pulga, surtout dans les matches décisifs, où Cristiano Ronaldo a été moins en vue.

Mais le caractère de l'attaquant du Real Madrid a peut-être joué dans la décision finale. Considéré comme arrogant, parfois vulgaire et souvent suffisant, Crisitano Ronaldo ne fait pas le poids face à la discrétion et l'image bien lisse que renvoie Lionel Messi.

Ce soir, le Ballon d'Or consacre donc un petit prodige de 24 ans, considéré comme l'égal des plus grands joueurs de tous les temps, et qui pourrait bien écrire une très longue saga...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image