Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Benjamin Castaldi déplore le manque de culture de ses fils : "Ils sont la génération wesh"

16 photos
Voir 16 photos
Benjamin Castaldi déplore le manque de culture de ses fils : "Ils sont la génération wesh"
Benjamin Castaldi est l'heureux papa de quatre enfants : Julien (23 ans) et Simon (20 ans), nés de ses amours avec son ex-femme Valérie Sapienza, Enzo (17 ans), fruit de sa relation passée avec Flavie Flament et le petit Gabriel (4 mois), dont la maman est Aurore Aleman, son épouse actuelle. Tous le comblent de bonheur, mais manquent cruellement de culture selon lui...

Le destin de Benjamin Castaldi était tout tracé. Il est le fils de l'animateur Jean-Pierre Castaldi et de l'actrice Catherine Allégret. Mais le chroniqueur de Touche pas à mon poste (C8) est aussi le petit-fils de la comédienne Simone Signoret et du réalisateur Yves Allégret, ainsi que de l'acteur et chanteur Yves Montand, père adoptif de sa mère. Une histoire familiale qu'il raconte dans son ouvrage baptisé Montand et Signoret, un couple dans l'histoire - "Je vous ai tant aimés". Auprès de nos confrères de France Dimanche, il déplore le fait que le mythique couple reste peu connu de la jeune génération, notamment de ses propres fils...

"C'est terrible à dire, mais ça ne leur évoque absolument rien. Ils sont la génération wesh. Heuss L'Enfoiré et autres Booba, donc Simone Signoret et Montand sont pour eux des diplodocus, regrette le papa de Julien (23 ans), Simon (20 ans), Enzo (17 ans) et Gabriel (4 mois). Comme tout le monde, ils ont vu La Folie des grandeurs, mais ça s'arrête là. Mon aîné, par exemple, qui bosse pour une boîte d'influenceurs, n'est pas dans un environnement intellectuel qui le fait s'interroger sur ses aïeuls. Ils sont très bien, ces influenceurs, mais ce ne sont pas vraiment des références en termes de culture et d'histoire."

Benjamin Castaldi "accablé par le néant culturel abyssal" de ses fils

Un constat qui n'attriste pas pour autant Benjamin Castaldi. L'époux de la belle Aurore Aleman garde espoir : "Quand je me revois à leur âge, je me dis que finalement rien n'est perdu !" Et pour cause, Simone Signoret et Yves Montant ont pensé la même chose de lui lorsqu'il était plus jeune. "Aujourd'hui j'ai déjà 50 ans passés, mais quand j'étais petit, mes grands-parents étaient totalement abasourdis et même très inquiets de voir que ma culture se limitait, comme beaucoup de gamins de mon âge, à Goldorak, Capitaine Flam, Candy et le Club Dorothée, se souvient l'animateur de 50 ans. Pour mes grands-parents, c'était le néant intellectuel et ça les inquiétait."

Des souvenirs qui permettent à Benjamin Castaldi de "relativiser" aujourd'hui. "Même si je suis toujours accablé par le néant culturel abyssal de mes enfants ! Avant qu'ils prennent un camembert au Trivial avec moi, il va s'en passer du temps !", conclut-il, amusé.

L'interview de Benjamin Castaldi est à retrouver en intégralité dans le magazine France Dimanche, actuellement en kiosques.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image