Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Bernard Tapie déçu et "contre" Laurent Lafitte pour l'incarner dans la série Netflix inspirée de sa vie

Par Camille Dubois Rédactrice
Passionné par le monde du showbiz français, il est un grand fan de Cyril Viguier, Bénabar ou encore de Chevallier et Laspalès. Il met sa passion pour l'actu des stars au service de son poste de rédacteur
13 photos
Bernard Tapie était absolument "contre" le projet "Wonderman", la série Netflix inspirée de sa vie. Dans un entretien à "Var-Matin", l'homme d'affaires explique avoir été peiné de découvrir que Laurent Lafitte allait l'incarner dans la fiction.

Bernard Tapie était farouchement "contre" que l'histoire de ses mille vies se retrouve racontée par une série Netflix. Dans une grande interview à Var-Matin, France Télévisions et La Provence, parue le mardi 22 juin 2021, l'homme d'affaires explique ne pas être en accord avec la minisérie Wonderman. Actuellement en cours d'écriture, la série de Tristan Séguéla et d'Olivier Demangel devrait retracer la vie de chanteur, d'homme d'affaires et de ministre de Bernard Tapie en six épisodes de 45 minutes.

Le casting n'arrange pas les choses. L'acteur Laurent Lafitte a été choisi pour l'incarner à l'écran. Bernard Tapie n'a pas apprécié que le père du comédien, un ami proche, ne lui demande pas la permission avant de reprendre sa vie. "J'étais contre. C'est le fils d'un copain. Le faire sans me demander mon accord de principe, ce n'est pas très bien. Il y a des choses qu'on ne fait pas. Qu'il y ait des documentaires, c'est autre chose, mais emprunter mon nom, c'est un peu lourd", a estimé l'homme d'affaires durant l'entretien. Il n'a pas précisé s'il prendra la peine de jeter un oeil à la série, comme le prince Harry a pu le faire avec The Crown (Netflix).

Si Bernard Tapie n'est pas aux commandes de la fiction, il est tout de même tenu au courant de la trame de la série et de ses évènements décrits. L'idée est née de Laurent Lafitte lui-même et du réalisateur de la série. "L'idée est née dans la loge de ce film que je tournais avec Laurent. On se disait tous les deux qu'il ressemblait incroyablement à Bernard Tapie. On s'est fait la réflexion à peu près au même moment. Je lui ai dit à ce moment-là que je voulais travailler sur un projet de fiction consacré au mythe, Bernard Tapie. Et il se trouve que lui aussi, c'était un truc qu'il rêvait de faire ! Alors on s'est tapé dans la main. On a gardé en tête cette envie de retravailler ensemble", a raconté Tristan Séguéla à LCI.

Dans Wonderman, on ne prendra pas partie pour Bernard Tapie et ses ennuis judiciaires. Il ne s'agit pas non plus de mettre des dialogues sur sa fiche Wikipedia. Pour le scénariste Olivier Demangel, la personnalité de l'homme d'affaires prévaut : "Wonderman sera un biopic sur l'homme, plus libre qu'un biopic des faits, avec une part de subjectivité très forte".

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image