Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Booba crache sur Diam's, mais avoue avoir travaillé avec Alizée

Booba va remplir à craquer Bercy le 1er octobre prochain. Le concert de l'année approche, depuis le temps qu'on l'attend. Le rappeur français le plus secret a réussi son pari, il se donnera en spectacle à guichets fermés. Une prouesse pour un rappeur. Reste à combler son public.

Présent pour chanter tous les tubes de son dernier album Lunatic, sorti le 22 novembre 2010, Booba en profitera pour dévoiler quelques inédits qui figureront sur sa quatrième mixtape, Autopsie Volume 4, qui ne devrait plus tarder, prévue pour octobre 2011. Déjà, le morceau Paname est disponible.

Elie Yaffa, de sa vraie identité, a 35 ans, il vit entre Miami et Boulogne, et n'hésite jamais à dire ce qu'il pense. L'occasion pour le JDD, qui l'interviewe, de lui soutirer un nouveau clash aux dépens de Diam's.

Dans sa chanson Le D.U.C, en 2007, il ouvrait les hostilités avec ce "Les négros sont déclassés par Pokora Diam's et Sinik..." Puis en 2010, sur le morceau 45 Scientific (sur Lunatic), Booba enfonçait le clou avec un "Enfin débarrassé de Pokora, Diam's et Sinik". En interview pour Voici, le rappeur déclarait en 2010 : "Diam's c'est pas du rap, c'est de la soupe, ok ? C'est la variété pour gamines. Diam's, tu l'écoutes, t'as l'impression que dans les cités toutes les meufs se font agresser."

Cette fois-ci, au JDD, il confie à propos de la rappeuse convertie à l'islam : "C'est un druide, aux dernières nouvelles. Elle est à fond dans la religion, elle a tout arrêté, c'est ce qui se dit en tout cas. Elle a une maison dans la forêt, elle donne des cours de Coran. C'est bien si elle a trouvé sa voie. Au moins elle ne rappe plus."

Plus tendre avec d'autres, Booba nous apprend qu'il a un jour écrit pour la chanteuse Alizée : "J'avais écrit une chanson pour Alizée. C'était marrant. Mais le morceau n'est jamais sorti. J'ai quelques demandes. Mais il faut que la musique et l'artiste me parlent vraiment."

Enfin, le rappeur, taxé souvent par ses pairs de capitaliste victime du syndrome "rêve américain", s'étend sur la politique française. Puisque dans son dernier morceau Paname, il traite Marine Le Pen de "racaille", alors Booba se doit d'expliquer ce qu'il pense de la montée du FN. "Bien sûr, j'ai mes convictions. Elle est bien plus dangereuse que son père qui ne s'est jamais illustré par une grande finesse d'esprit. Je la trouve bien plus subtile et sournoise. Elle représente donc un plus grand danger. Je n'ai jamais voté de ma vie, mais si elle se retrouve au second tour de la présidentielle en 2012, je voterai pour lui faire barrage. Je suis même prêt à voter Sarkozy contre Le Pen. C'est vous dire..."

Booba en concert à Paris Bercy le 1er octobre. Autopsie Vol 4 prévue pour octobre 2011.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel