Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Box-office US : Blake Lively ne résiste pas à Fast & Furious 7, toujours au top

5 photos
Lancer le diaporama

En attendant la déferlante Avengers 2 sur le box-office américain, Fast & Furious 7 a conservé le trône pour sa quatrième semaine consécutive. Et ce n'est pas l'éblouissante Blake Lively, incapable de vieillir dans Adaline, qui a fait bouger le blockbuster hollywoodien d'un iota.

Sur le sol américain, Adaline (qui sortira chez nous en e-cinema le 22 mai) n'aura pas fait grand bruit. Le film, porté par la chérie de Ryan Reynolds et Harrison Ford, n'a amassé que 13,3 millions de dollars. Insuffisant pour chiper la deuxième place à la comédie Paul Blart: Mall Cop 2 (15,5 millions de dollars) qui se maintient derrière Furious 7 et ses 18,2 millions de billets supplémentaires dans la besace – laquelle s'estime désormais à 320 millions sur le seul sol américain.

À l'international, le succès de Fast & Furious 7 ne s'essouffle toujours pas. Avec désormais 1,3 milliard de dollars de recettes, l'ultime volet de la franchise Fast And Furious – en attendant un 8e épisode qui sortira en avril 2017 et sans le regretté Paul Walker – est devenu le 5e long métrage le plus lucratif de l'histoire, dépassant La Reine des Neiges et fondant à grande vitesse sur le dernier volet d'Harry Potter. Il lui restera ensuite Avengers, lequel pointe à 1,5 milliard de dollars de recettes, à dépasser, mais Universal peut déjà se targuer d'un score que la superproduction Marvel n'atteindra jamais : le milliard sur les marchés étrangers (seuls deux films l'avaient fait auparavant : Titanic et Avatar).

De son côté, Disney prépare déjà sa revanche. Avengers 2 est attendu le 1er mai dans les salles américaines, mais il est déjà sorti dans 44 pays – dont la France, où il compte déjà 1,5 million d'entrées en cinq jours. L'Ère d'Ultron enregistre 201,2 millions de dollars sur ces territoires, qui ne représentent que 55% des marchés étrangers potentiels. Autant dire que l'arrivée des super-héros Marvel au box-office s'annonce tonitruante !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image