Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Bruno Solo : Violent clash avec Rokhaya Diallo devant un Bruce Toussaint dépassé

Bruno Solo : Violent clash avec Rokhaya Diallo devant un Bruce Toussaint dépassé
Par Joachim O.
6 photos
Lancer le diaporama
En plein climat religieux tendu, après la publication de nouvelles caricatures du prophète Mahomet par l'hebdomadaire satyrique Charlie Hebdo, et alors que l'actrice Véronique Genest s'inquiétait récemment des dérives de l'islam, Bruce Toussaint a souhaité se pencher sur la tension grandissante chez les fidèles musulmans en France, comme ailleurs dans le monde.

Autour de la table, le roi des matinales d'Europe 1 recevait, pour le second numéro de Vous trouvez ça normal ?!, l'acteur Bruno Solo mais aussi la journaliste et chroniqueuse Rokhaya Diallo, militante associative active, qui dénonce l'islamophobie grandissante dans le monde occidental.

Le thème du moment : la liberté d'expression. Bruno Solo, se clamant "fondamentalement anti-religieux", dénonce les "cloisonnements religieux" dans lesquels la société contemporaine évolue. "A quel moment va-t-on pouvoir à nouveau être serein dans l'idée de critiquer ouvertement les religions ?", questionne-t-il. Il appuie ensuite le fait que tous les musulmans ne sont pas des fondamentalistes.

Face à lui, Rokhaya affirme que tous les musulmans peuvent se sentir concernés ou insultés par les caricatures publiées par Charlie Hebdo. "C'est faux", martèle Bruno Solo. "Tous les musulmans ne sont pas des idiots et savent fait le distingo. (...) Tous les musulmans ne sont pas choqués. Il y en a aussi qui sont laïques", insiste-t-il pour distinguer ces derniers des intégristes, visés par ce dessin. "Tous n'ont pas pris ces caricatures au premier degré."

Ligne de défense de son interlocutrice : "Charlie Hebdo habille une opération marketing avec des principes et des valeurs. Le journal a été en rupture de stock très rapidement. Pour les gens qui achètent Charlie Hebdo voulant défendre la liberté d'expression, c'est faire le rebelle du dimanche à moindres frais. (...) C'est une provocation pour les rebelles. (...) De plus, Charlie Hebdo a des difficultés économiques et là, le journal s'est très bien vendu."

Véritable défense de la liberté d'expression ou coup marketing bien ficelé ? Toujours est-il que ce débat a offert à Bruce Toussaint et à son talk-show du vendredi le premier clash de la saison, à découvrir dans notre lecteur vidéo !

Joachim Ohnona
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image