Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Cannes 2014:Pierre Niney et Natasha in love, Clotilde Courau divine, pleins feux

66 photos
Lancer le diaporama
Festival de Cannes le 16 mai 2014 : La montée des marches pour Dragons 2.

Le Festival de Cannes 2014 promettait une troisième soirée de feu et une montée des marches incendiaire, avec la projection vendredi 16 mai, hors compétition, du film d'animation Dragons 2 (et avec le grand anniversaire - 20 ans ! - des studios DreamWorks). Feu à volonté !

Krokmou, le dragon complice d'Harold, héros de cette suite, a donné par sa présence imposante une envergure monumentale à l'événement, entouré de certains des comédiens donnant de la voix pour leurs aventures, à l'instar de Jay Baruchel (Harold), Djimon Hounsou (Drago) et Kit Harington (Eret), cavaliers d'une Cate Blanchett (Valka) de braise et d'une America Ferrera (Astrid) lumineuse. Naomi Watts, qui ne fait pas partie de la distribution, a bien essayé de rafraîchir l'atmosphère avec sa robe bleu glacé, mais sa bretelle négligemment tombée de son épaule faisait remonter sitôt la température.

S'il n'y a pas de stars françaises notoires à signaler du côté du doublage pour la VF, celles-ci ont en revanche été nombreuses à se manifester pour la projection de ce Dragons 2. Réalisation jeunesse oblige, l'équipe de Philippe Lacheau (Fifi de La Bande à Fifi) pour sa comédie Babysitting actuellement à l'affiche avait fait le déplacement sur la Croisette et a mis l'ambiance : le tout jeune Enzo Tomasini a même été porté quelques instants en triomphe tandis que l'intenable Tarek Boudali faisait le zouave ! Gérard Jugnot et Clotilde Courau, qui jouent dans le film déjanté M. et Mme Schaudel, étaient nettement plus sages, tout comme Alice David. La bombe de Bref., qu'on retrouvera bientôt dans une autre comédie déjantée, Les Francis, et la princesse de Savoie, somptueuse dans une création Elie Saab, donnaient tout de même un reflet glamour à cette fine équipe. Mais au fait : si tous les babysitters étaient à Cannes, qui gardait les enfants ?

Si les couples se firent rares, laissant certaines solistes se distinguer, à l'image d'une Inès de la Fressange flamboyante en chef de file des L'Oréal Girls ou d'une Ayem Nour sexy en transparence, il était impossible de manquer le passage de Pierre Niney et de son amoureuse Natasha Andrews. Discrets mais désormais coutumiers des tapis rouges en tandem, le lauréat 2014 du Prix Patrick-Dewaere pour son incarnation d'Yves Saint Laurent et la charmante actrice attendue dans le prochain Woody Allen (Magic in the Moonlight) n'ont pas hésité à prendre l'un pose l'un contre l'autre devant les photographes. Décontractés et glamour, Natasha prenant des airs de vestale dans sa robe blanche toute simple et les cheveux nattés, ils respiraient le bien-être à deux...

Formant un duo glamour, Laurence Ferrari, fatale dans une tenue noire jouant la transparence sophistiquée, a fait sensation au côté non pas de son bien-aimé Renaud Capuçon mais de sa chroniqueuse dans l'émission Le Grand 8 Elisabeth Bost . Au rayon glamour à la française, signalons enfin la toujours ravissante Michèle Laroque, au sourire impérissable, remarquable dans une robe rebrodée de sequins dorés signée Zuhair Muraid. Parfaite pour les feux de la rampe.

G.J.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel