Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Cara Delevingne, actrice amoureuse : "Ma sexualité n'est pas une phase."

Par Holo Han Rédacteur
Comme celui de la série My Holo Love, Holo le journaliste se fait discret. Il observe l'actualité mode, musique et sport, et l'analyse dans les moindres détails…
La belle Anglaise s'éloigne de la mode, un univers qui "tuait [son] âme".

Les faits et gestes de Cara Delevingne ont toujours intéressé la presse ! Cette fois, c'est elle qui va à la rencontre des médias pour assurer la promotion du film La face cachée de Margo (en salles le 12 août). L'intenable Anglaise de 22 ans révèle en interview les raisons de son éloignement de l'industrie de la mode, et parle sexualité...

Cara Delevingne assume son homosexualité : "Je suis ce que je suis."

"Ma sexualité n'est pas une phase. Je suis ce que je suis", affirme Cara Delevingne au New York Times. L'actrice et top model fait là référence à une mention de Vogue de juin 2015, dont elle fait la couverture. Dans l'article consacré à Cara, le journaliste Rob Haskell écrit : "Ses parents ont l'air de penser que les filles ne sont qu'une phase pour Cara, et ils ont peut-être raison." Des propos qui font l'objet d'une pétition exigeant des excuses du magazine américain. La romance entre Ms Delevingne et la chanteuse St. Vincent est bien sincère !

Opération conquête d'Hollywood, après son règne sur la modosphère.

Avant de partir à la conquête d'Hollywood, Cara était la reine de la planète mode. Elle s'en est éloignée en rompant son contrat avec son agence mère Storm Models : "J'ai toujours voulu être actrice, depuis que j'ai 4 ans. Plus jeune, je me détestais, donc je préférais incarner d'autres personnages... Le mannequinat n'a jamais été mon rêve, mais quand je commence quelque chose, je veux prouver aux gens qu'ils ont tort... [Ce travail] tuait mon âme [il a aussi déclenché sa maladie, le psoriasis, provoqué par le stress et la fatigue, NDLR]. C'est l'effet citron : 'je vais te prendre, te presser au maximum et te jeter pour le prochain'," explique la jolie blonde. Elle précise qu'elle continuera à exercer, de manière plus exclusive : "J'aime dire non. Je ne le faisais pas avant, et ça a eu des conséquences ma santé et mon bonheur."

Dans son entretien à Vogue, Cara Delevingne dévoile également les dessous de l'industrie de la mode : "Le frisson du cinéma, c'est de rendre un personnage vrai. Être mannequin est l'opposé du réel. C'est être faux devant un appareil photo... La première fois que je suis entrée chez Burberry, la femme a seulement dit 'retourne toi, va-t'en.' Et tous les shootings test avec les pervers. Ne jamais faire confiance à un photographe hétéro lors d'un test shoot," affirme Cara. C'est désormais à des réalisateurs que la future star de Pan (sortie le 14 octobre) et Suicide Squad aura à faire...

Igor N'Ko.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image