Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Chris Brown et l'affaire Rihanna : "J'ai compris que ce que j'ai fait était mal"

Chris Brown et l'affaire Rihanna : "J'ai compris que ce que j'ai fait était mal"
Par Guillaume J.
14 photos
Lancer le diaporama

C'est une blague ? Chris Brown a bien choisi sa date pour faire amende honorable et reconnaître que battre une femme, c'est mal : le 1er avril ! L'opprobre tenace et les travaux d'intérêt général auraient-ils porté leurs fruits ?

Quatre ans après avoir levé la main en février 2009 sur sa compagne Rihanna puis avoir été inculpé le mois suivant d'agression et menaces, "Breezy", 23 ans, profite de l'amorce de la promo de son prochain album,X, qu'il veut déterminant dans sa carrière et attendu à la rentrée, pour ouvrir les vannes et faire son mea culpa.

Il y a quelques jours, le 26 mars, Chris Brown, pour preuve de sa prise de conscience, confiait à Ryan Seacrest au sujet du pire dérapage de sa vie qu'il avait réalisé son erreur et était infiniment redevable à Rihanna pour son pardon : "J'ai fait de mon mieux pour lui montrer que j'étais désolé et plein de remords pour l'incident, ce fut le pire moment de ma vie (...) Vous pouvez tout perdre ! Et je ne parle pas de célébrité ou de gloire, mais de dignité, d'intégrité. Vous vous perdez quelque part... C'était un processus d'apprentissage pour moi. J'ai appris de certaines erreurs et je m'améliore chaque jour (...) Je peux vous dire qu'étant jeune j'étais arrogant, j'avais le sang chaud."

"Tout ce que je puisse faire, c'est rendre heureux ma famille, moi-même, Rihanna et mes fans."

Lundi 1er avril, c'est chez un autre animateur phare, expert en confessions intimes, qu'il continuait de se répandre sur "l'affaire Rihanna", conscient que c'est le meilleur moyen de faire parler de lui (ça, c'est sûr) et de reconquérir le public (ça, c'est moins sûr), tout au moins. Invité de Matt Lauer dans le Today Show tandis qu'on pouvait découvrir son excellent nouveau clip pour le single Fine China, Chris Brown a notamment confié que le programme de 52 semaines sur les violences conjugales auquel il a été astreint par la justice lui a fait de l'effet : "Je crois qu'il s'agit simplement de faire mes preuves à nouveau, d'être un homme. De savoir que ce que j'ai fait était mal et ne plus jamais le refaire. Pour ce qui nous concerne, Rihanna et moi, elle connait mon coeur, et je connais le sien. Je ne me focalise pas sur le négatif, tout est positif pour moi. J'ai suivi mes 52 semaines d'aide thérapeutique et j'ai compris que c'était totalement mal."

Plus spécifiquement, à propos de ce fameux programme de réhabilitation, il précise : "C'était une thérapie sur les violences conjugales. Un programme de 52 semaines. Chaque lundi, en Virginie, je me souviens que j'y allais, je m'asseyais, et je pensais "Pourquoi est-ce que j'ai fait ce que j'ai fait ?" Tout ce que je voulais, c'était réellement me faire aider", explique-t-il à Matt Lauer. Et quand le journaliste lui demande s'il peut jurer que cela ne se reproduira pas, Chris Brown, qui avait écopé d'une période de probation de cinq ans et de six mois de travaux d'intérêt général suite à l'incident dont Rihanna avait gardé des séquelles, répond à plusieurs reprises "absolument". "J'avance, positivement. Je pense qu'il est question pour moi de prouver à mes fans que je m'améliore - mes fans ont été mon premier soutien. Mes détracteurs auront leur opinion. Quoi que je fasse... ce ne sera jamais "Chris, c'est le meilleur". Alors je ne vais pas sacrifier ma vie à tenter de plaire à ceux-là. Tout ce que je puisse faire, c'est rendre heureux ma famille, moi-même, Rihanna et mes fans."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image