Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Christine and The Queens démente et envoûtante : nouveau clip et consécration

22 photos
Lancer le diaporama
Christine and The Queens - Christine - décembre 2014.

Nouvel extrait de Chaleurs humaines, son premier album, le single Christine de Christine and The Queens. Pour le clip, la jeune artiste évolue entre deux danseurs tandis que la caméra vole autour du trio. Un concept très simple qui fait des merveilles.

Héloïse Letissier (son vrai nom) a créé tout un univers autour de son alter ego, Christine. Sans se cacher derrière un masque, la chanteuse de 26 ans s'épanouit à travers son personnage : "Plus ça va, plus les frontières deviennent floues, dit-elle cette semaine dans Les Inrockuptibles. (...) J'étais dans des impasses émotionnelles, artistiques et esthétiques : ce personnage a été l'équivalent d'une technique d'écriture, de jeu. Que ferait Christine à ma place ? Elle a été une façon de m'autoriser plus de choses. Je lui ai créé un vestiaire, une façon d'être plus assumée, une gestuelle." Et ses pas de danse, comme un Michael Jackson en apesanteur, Héloïse les a créés avec la chorégraphe Marion Motin qui travaille également avec Stromae. Pour le clip de Christine, le concept est le même que celui de Saint Claude. Le bleu se substitue au rouge. L'apesanteur et l'élasticité de l'artiste laissent place à une caméra libre qui virevolte doucement sous elle comme si Christine était dans une bulle. C'est tout simple mais c'est tout elle. Diablement envoûtant.

Dans leur numéro bilan de l'année, Les Inrockuptibles ont choisi Christine et Adèle Haenel pour illustrer leur couverture et désigné Chaleurs humaines comme leur album de l'année. Le grand public la découverte en février aux Victoires de la musique, d'autres connaissait déjà l'EP Nuit 17 à 52 et sa reprise - énorme !!! - de Photos souvenirs de William Sheller. "Pour ceux qui m'ont découverte aux Victoires, je suis une jolie choupette habillée en doré. Ceux qui suivent de près mon travail connaissent l'enracinement de mon projet dans la culture queer. Et les deux lectures ne sont pas incompatibles." Une vraie singularité. Une liberté affichée de jouer avec les sexes. Cette jeune femme de 26 ans se présente dans un costume d'homme, sa "page blanche" : "Il me sert à revendiquer une manière d'être plus libre. C'est pour ça que j'aime chanter que je suis un homme ou un petit garçon." Et la suite, cette admiratrice de My Beautiful Dark Twisted Fantasy de Kanye West l'imagine encore plus costaude : "Je réfléchis à comment faire évoluer le désir, le personnage. Je me demande comment Christine pourrait devenir une Gainsbarre au féminin."

Adèle Haenel et Christine, les combattantes dans Les Inrockuptibles, en kiosques le 17 décembre 2014.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel