Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Clotilde Courau, rares confidences sur ses filles : "J'aimerais leur transmettre que rien n'est insurmontable"

Clotilde Courau, rares confidences sur ses filles : "J'aimerais leur transmettre que rien n'est insurmontable"
Par Caroline Perrin Journaliste
Obélix de la presse people, elle est tombée dedans quand elle était petite et n’a jamais vraiment quitté la marmite. Son passe-temps favori ? Éplucher les réseaux sociaux des stars pour dénicher des indices sur des ruptures ou des nouveaux couples encore tenus secrets.
24 photos
Clotilde Courau est maman de deux filles, Luisa, 15 ans et Vittoria, 18 ans, nées de son mariage avec Emmanuel-Philibert de Savoie. Si ne pas leur avoir refilé le virus de la comédie ne la dérange, il y a plusieurs choses sur lesquelles elle sera intransigeante.

Depuis le mois de janvier, Clotilde Courau s'épanouit sur les planches. Elle incarne l'un des personnages d'Une situation délicate, pièce de théâtre d'Alan Ayckbourn dans laquelle elle donne la réplique à Gérard Darmon et Max Boublil. Devenir princesse en épousant le prince Emmanuel-Philibert de Savoie n'a pas empêché la comédienne de garder son indépendance et de poursuivre sa carrière d'actrice. Une voie que ses filles, Luisa et Vittoria de Savoie, n'ont pour l'instant pas empruntée : "Elles sont encore un peu jeunes. Ma vocation s'est révélée entre 17 et 18 ans. Mais la situation est différente, elles font des études alors que j'avais arrêté assez tôt, explique-t-elle dans les pages de Point de Vue. Elles sont bien sûr venues me voir jouer. Elles réalisent la complexité de ce métier qui est fait de glamour mais aussi d'une extrême rigueur". Ses filles n'assureront peut-être pas la relève derrière mais Clotilde Courau est loin de s'offusquer. Ce n'est pas le plus important pour elle.

Que ses enfants soient libres tout en étant tournées vers les autres est la chose principale que Clotilde Courau veut leur transmettre. Étudiantes à l'étranger, la princesse est ravie de les voir s'ouvrir sur le monde à travers les cours qu'elles suivent, évidemment, mais aussi et surtout par le reste : "Je leur dis que la formation ne se limite pas aux heures de cours. Elle passe aussi par d'autres domaines - dont je me sers moi-même pour mon travail afin de densifier mes personnages - comme la lecture, les expositions, la peinture, la photo, l'art contemporain, la sociologie, les documentaires ou la musique. Cela nourrit. Je le rappelle en permanence à mes enfants et cela reste valable peu importe le métier qu'elles voudront faire."

Ce que Clotilde Courau veut à absolument leur donner, c'est "le sens de l'effort" et "le sens de l'engagement". Un point essentiel : "Être engagée est une forme de résistance, le seul moyen aujourd'hui de surmonter les épreuves que nous traversons. Que je sois en scène ou que je collabore avec une association [...], cela m'apporte tant d'énergie. J'aimerais transmettre à mes filles que tout est possible et que rien n'est insurmontable." Un héritage bien plus précieux que tout l'or du monde.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image