Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Crash de Dropped : ALP mise en examen pour "homicides involontaires"

10 photos
Voir 10 photos
Cela va faire six ans que l'accident mortel sur le tournage de "Dropped" a eu lieu et la justice vient de lancer une nouvelle mise en examen contre la société de production. L'AFP en dit plus, les avocats d'ALP aussi.

Tout le monde se rappelle du drame qui remonte à mars 2015. Le tournage de Dropped a été marqué par un terrible accident. En Argentine, la collision entre les deux hélicoptères avait coûté la vie à dix personnes dont trois sportifs français de haut niveau, la navigatrice Florence Arthaud, le boxeur Alexis Vastine et la nageuse Camille Muffat.

Et voilà un nouveau rebondissement dans l'affaire. Lundi 8 mars 2021, la société de production ALP est mise en examen pour "homicides involontaires" selon des sources proches du dossier. Une info révélée par l'AFP et une nouvelle mise en examen qui condamne la société de production. En effet, en octobre dernier, Nicolas Roussel, directeur de production de l'émission et spécialiste des jeux télévisés d'aventure, avait été mis en examen pour "homicides involontaires".

Et en janvier, ALP avait encore été condamnée pour "faute inexcusable". D'ailleurs, elle devait indemniser la famille d'une des victimes de l'accident, celle d'Edouard Gilles, recruté comme ingénieur de son sur le tournage et dont la mort a été estimée "imputable à la faute inexcusable de l'employeur". ALP devait verser la somme de 98 000 euros de dommages et intérêts à la veuve et aux deux fils d'Edouard Gilles.

Rappelons également que Peter Högberg, chargé de sécurité lors du tournage, a été mis en examen pour homicide involontaire.

Joints par l'AFP, les avocats d'ALP rappellent que la société "reste présumée innocente" et qu'"il ne s'agit en aucun cas d'une reconnaissance de culpabilité". "Les équipes d'ALP demeurent profondément bouleversées par l'accident qui a coûté la vie à leurs collègues, aux pilotes et à certains participants. Elles restent déterminées à démontrer que tous les moyens matériels et humains ont été mis en place pour assurer la sécurité", ont déclaré Mes Pierre-Olivier Sur et Mathias Chichportich.

"Il est reproché à ALP d'avoir sous-évalué le budget affecté aux moyens aériens, d'avoir fait sélectionner sur des critères principalement financiers les pilotes et les hélicoptères finalement impliqués dans le crash, au détriment de la sécurité des personnes", comme le rappelle AFP.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image