Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Delphine Jubillar : Qu'a-t-elle vraiment dit à la femme de son amant ?

Delphine Jubillar : Qu'a-t-elle vraiment dit à la femme de son amant ?
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
13 photos
Si le mari de Delphine Jubillar est considéré comme le coupable idéal, la femme de l'amant de l'infirmière disparue a également attiré l'attention. Les échanges entre les deux femmes sèment le trouble dans cette enquête complexe qui n'est toujours pas réglée, plus d'un an après la nuit de ce mois de décembre 2020.

Dans l'affaire Delphine Jubillar, l'infirmière de 33 ans qui a disparu dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020, son époux Cédric, peintre-plaquiste et père de leurs deux enfants est dans la ligne de mire de la justice. Il a été incarcéré pour homicide par conjoint au mois de juin 2021, tandis que l'enquête se poursuit. Toutefois, s'il est considéré comme le suspect idéal, les regards se portent aussi sur la femme de l'amant de la disparue. Car Delphine Jubillar avait noué une relation extra-conjugale avec un homme et pensait à divorcer. Les avocats de l'homme qui est actuellement dans la prison de Toulouse-Seysses insistent ainsi sur cette femme, désormais protagoniste du cas Jubillar. Les deux femmes avaient échangé plusieurs messages avant cette nuit où tout a basculé.

Delphine Jubillar entretenait une relation avec un homme, surnommé "le confident de Montauban", rencontré grâce à l'application Gleeden à l'été 2020. Une relation qui est restée longtemps secrète, puisque lui aussi vivait en concubinage avec une femme, la mère de son enfant. L'amant a été entendu à trois reprises par les enquêteurs selon BFMTV, des auditions durant lesquelles il a pu détailler leur relation : des amoureux qui se retrouvaient depuis plusieurs mois dans des hôtels. Discrets, ils l'avaient été de moins en moins, jusqu'à ce que la compagne de cet homme découvre leur idylle. Elle a commencé par croire qu'il s'agissait simplement d'une amitié mais deux jours avant la fameuse nuit du 15 décembre 2020, elle découvre la réalité.

Selon l'avocat de Cédric Jubillar qui s'est exprimé auprès du Nouveau Détective, "cet homme donnait des cours de piano. Un jour, sa femme est entrée à l'improviste et est tombée sur Delphine, a précisé le controversé maître Jean-Baptiste Alary. Il a juré que celle-ci était son élève alors qu'ils venaient sans doute d'avoir une relation intime dans le lit conjugal. Quand elle a appris la vérité, on comprend qu'elle se soit sentie trahie, humiliée", a-t-il ajouté.

La femme trompée veut désormais de véritables explications, échangeant avec Delphine Jubillar comme elle l'explique aux autorités, selon BFMTV. Malgré leurs différends, les deux femmes se mettent d'accord pour attendre le moment adéquat avant de révéler quoi que ce soit et de mettre leur romance "en pause", à savoir que l'amant et sa compagne soient officiellement séparés. L'avocat de l'époux de Delphine Jubillar a précisé le contenu de certains messages au Nouveau Détective : "La femme écrit : 'Écoute, tant que je suis dans cette maison, tu arrêtes et tu nous laisses tranquilles.' Delphine lui répond : 'Promis, je ne contacterai plus ton mari. Je vous respecte.'"

Cependant, si le pacte consistait à faire profil bas pour les amants jusqu'à l'officialisation de la rupture après les fêtes de Noël, Delphine Jubillar aurait "enfreint" les règles : le soir même, elle envoie une photo d'elle à son amant en combishort, ce qu'ont confirmé les enquêteurs. Concernant les 145 appels, il s'agit en réalité de consommations de données Internet d'après Le Parisien.

Pour la défense, la piste de la femme trahie n'est pas assez explorée mais elle avait un alibi qui a convaincu la justice : la nuit de la disparition de l'infirmière, elle était avec son conjoint et ce dernier a confirmé les faits.

Cédric Jubillar reste présumé innocent des faits qui lui sont reprochés jusqu'au jugement définitif de cette affaire.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image