Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Elizabeth II chagrinée par la mort de Whisper, les corgis c'est fini...

12 photos
Lancer le diaporama
La reine Elizabeth II avait ses emblématiques corgis avec elle dans le court métrage tourné au palais de Buckingham avec le James Bond Daniel Craig en ouverture des Jeux olympiques de Londres 2012.
Les couloirs et les centaines de pièces du palais de Buckingham vont sembler bien vides à la reine Elizabeth II : quelques mois après la mort du dernier corgi issu de la lignée de sa première chienne Susan, celui qu'elle avait recueilli en 2016 s'est éteint.

La reine Elizabeth II est de plus en plus esseulée au palais de Buckingham : il n'y a désormais plus de corgis... Quelques mois seulement après la mort à 14 ans de sa bien-aimée Willow, c'est Whisper, chien qu'elle avait recueilli en 2016 au décès de son précédent propriétaire, qui s'est éteint à l'âge de 12 ans, selon une information du Daily Mail. Il ne reste donc plus à ce jour dans l'entourage canin de la monarque que les dorgis (un croisement de teckel et de corgi) Candy et Vulcan.

La souveraine britannique avait adopté Whisper à la mort de son maître, Bill Fenwick, qui fut garde-chasse à Sandringham, où elle dispose d'une résidence privée qui accueille traditionnellement sa famille pour les fêtes de fin d'année. L'épouse du défunt, Nancy, s'occupait d'ailleurs de garder les corgis d'Elizabeth II lors des absences prolongées imposées par son agenda officiel, si bien que l'adoption de Whisper était apparue comme une juste marque de reconnaissance. Et au cours des deux années passées ensemble, le petit chien était devenu inséparable de la monarque, la suivant partout et constamment dans le palais de Buckingham. Preuve qu'il s'était bien adapté à son nouvel environnement, même s'il lui avait fallu se familiariser à la nouvelle prononciation de son nom : il s'appelait à l'origine Wispa, du nom d'une marque de barres chocolatées, mais la souveraine avait jugé ce choix un peu "obscur" et avait préféré le remodeler.

Très attachée à ce fidèle compagnon, la reine Elizabeth II a dû affronter sa perte tandis qu'elle préparait la réception du roi Willem-Alexander et de la reine Maxima des Pays-Bas, en visite officielle (la première d'un représentant de la monarchie néerlandaise en 36 ans !) au Royaume-Uni les 23 et 24 octobre. Malade depuis plusieurs semaines, même s'il avait toutefois été en état de revenir à Windsor après le congé estival de la reine à Balmoral (Écosse), Whisper a vu son état se dégrader rapidement et, malgré l'intervention des vétérinaires, est mort autour du 20 octobre, causant un grand chagrin à sa dernière maîtresse.

Ces dernières années, Elizabeth II, aujourd'hui âgée de 92 ans, a eu la douleur de perdre les derniers corgis qu'elle avait elle-même élevés : Monty, baptisé d'après son moniteur d'équitation Monty Roberts et décédé en 2012, Holly, disparue en 2016, et Willow, en avril dernier. En 2013, elle avait pris la décision de ne plus prendre de nouveaux chiens, par crainte de laisser des orphelins si elle venait à disparaître. Durant son existence, elle aura ainsi eu pas moins de 30 corgis (jusqu'à 13 simultanément), tous descendant de Susan, qu'elle avait reçue en cadeau de ses parents pour son 18e anniversaire en 1944.

Une passion et une affection emblématiques qui auront été mise en scène à de nombreuses reprises dans des représentations officielles, comme dans l'une des superbes images réalisées par la photographe Annie Leibovitz à l'occasion du 90e anniversaire d'Elizabeth II ou du court métrage auquel celle-ci s'est prêtée avec le James Bond Daniel Craig pour l'ouverture des Jeux olympiques de Londres en 2012.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel