Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Elizabeth II confinée indéfiniment à Windsor : pourquoi elle en est ravie

Elizabeth II confinée indéfiniment à Windsor : pourquoi elle en est ravie
Par Rachel Henry Rédactrice
Née à Londres, non loin de Kensington, elle démêle le vrai du faux sur la famille royale britannique, mais pas seulement. La reine Maxima des Pays-Bas, la reine Letizia d'Espagne et la princesse Victoria de Suède sont aussi ses copines. Quand les têtes couronnées ne sont pas de sortie, Rachel patiente en décryptant volontiers les tapis rouges, les premiers rangs des défilés.
La reine Elisabeth II d'Angleterre se rend à l'évènement The Royal Horse Show 2019 à Windsor, le 9 mai 2019.
18 photos
Lancer le diaporama
La reine Elisabeth II d'Angleterre se rend à l'évènement The Royal Horse Show 2019 à Windsor, le 9 mai 2019.
Bien que confinée dans son château de Windsor sans date limite, privée de tout engagement public, la reine Elizabeth ne serait pas si malheureuse. Cette adepte du plein air et de la campagne serait en effet ravie de pouvoir monter à cheval, tout en profitant de son mari Philip.

L'Angleterre a peut-être entamé sa première phase de déconfinement le 13 mai 2020, mais la reine n'est pas près de quitter le château de Windsor de sitôt. Le week-end dernier, un porte-parole du palais de Buckingham a confirmé au Sunday Times qu'Elizabeth II allait rester à distance de la vie publique pour une durée indéterminée, jusqu'à ce qu'un retour au palais soit sans risque pour elle. Il s'agit de sa plus longue absence, privée d'engagements officiels, en 68 ans de règne. Bien qu'elle continue de rester active depuis sa forteresse, la monarque de 94 ans ne serait pas mécontente de cette pause forcée, loin de l'agitation londonienne.

Confinée dans son château depuis la fin mars, d'où elle a réalisé deux allocutions télévisées historiques, Elizabeth II serait "d'excellente humeur" : "Une des choses les plus agréables pour la reine est qu'elle peut passer plus de temps avec son mari que d'habitude [le prince Philip, 98 ans, NDLR], a rapporté une source du magazine Vanity Fair le 12 mai. Ils dînent ensemble le soir et j'imagine que la reine fait partie de cette génération qui s'habille pour dîner. Elle monte à cheval tous les jours et profite au mieux de cette période."

On sait aussi que la monarque a profité de plusieurs appels vidéo avec ses proches, notamment sur la populaire application Zoom : d'abord pour son anniversaire célébré le 21 avril dernier, puis ceux de ses arrières-petits-enfants Louis (2 ans) et Charlotte (5 ans), les enfants du prince William et Kate Middleton, mais également Archie (1 an), le fils de Meghan Markle et Harry, partis vivre à Los Angeles. L'occasion de renouer après un début d'année difficile pour la famille Windsor, marquée par le Megxit et de vives tensions au sein du clan.

Elle est peut-être confinée, mais Elizabeth II reste active en attendant de pouvoir revenir à Buckingham. "Elle ne peut être vue en train de contredire les conseils du gouvernement, mais il est vrai qu'elle attend avec impatience de reprendre une vie normale. Elle continue de recevoir la boîte rouge du gouvernement [qui fait le lien entre le 10 Downing Street et Buckingham tous les jours, NDLR] et elle a ses audiences hebdomadaires avec le Premier ministre [Boris Johnson, NDLR]. Rien ne suggère une démission, elle remplit très bien ses fonctions en tant que cheffe de l'État (...). La reine prévoit de revenir au travail et quand elle le fera, je pense qu'on la verra travailler plus dur que jamais."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image