Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Elizabeth II : Quatre jours après la mort de Philip, la reine essuie un autre départ avec dignité

Elizabeth II : Quatre jours après la mort de Philip, la reine essuie un autre départ avec dignité
Par Rachel Henry Rédactrice
Née à Londres, non loin de Kensington, elle démêle le vrai du faux sur la famille royale britannique, mais pas seulement. La reine Maxima des Pays-Bas, la reine Letizia d'Espagne et la princesse Victoria de Suède sont aussi ses copines. Quand les têtes couronnées ne sont pas de sortie, Rachel patiente en décryptant volontiers les tapis rouges, les premiers rangs des défilés.
24 photos
Bien qu'elle soit en pleine période de deuil, suite au décès de son mari le prince Philip, Elizabeth II a fait bonne figure le temps d'une cérémonie officielle mardi : le départ en retraite de son Lord Chamberlain, le comte Peel.

Le devoir avant tout. Le 13 avril 2021, quatre jours seulement après le décès de son mari le prince Philip, Elizabeth II était de retour aux affaires royales. La reine a mis son deuil entre parenthèses le temps d'une cérémonie officielle organisée pour le départ en retraite du comte William Peel, qui occupait le poste clef de Lord Chamberlain (le fonctionnaire en chef de la cour) depuis 14 ans. Quelle triste coïncidence pour la souveraine que de perdre son bras droit au moment même où elle prépare les obsèques de son époux...

Lors d'une cérémonie organisée au château de Windsor mardi, William Peel a donc rendu ses insignes de Lord Chamberlain et Chancelier de l'Ordre Royal de Victoria. Le septuagénaire devait initialement quitter ses fonctions fin 2020, mais il a reporté son départ à cause de la pandémie. Avant de partir en retraite, le comte a donc supervisé l'organisation des funérailles du prince Philip qui se tiendront à Windsor samedi 17 avril. Cette Operation Forth Bridge (comme elle est surnommée au palais) revient désormais à son successeur : le baron Andrew Parker, ancien chef du MI5 (de 2013 à 2020) et nouveau Lord Chamberlain, arrivé dès le 1er avril pour une transition en douceur plus que bienvenue en cette période de deuil pour la famille royale.

Nul doute que l'ancien et le nouveau Lord Chamberlain ont aidé la reine à choisir les trente personnes qui prendront part aux obsèques du prince Philip samedi. Une liste drastiquement réduite en raison de la crise sanitaire, mais qui finalement, est en accord avec le souhait du défunt, qui a demandé à être enterré sans grande cérémonie nationale.

La reine Elizabeth II et le comte William Peel, Lord Chamberlain, dans les jardins de Buckingham en mai 2013.

Les quatre enfants d'Elizabeth et Philip seront là, à savoir le prince Charles, la princesse Anne, le prince Andrew et le prince Edward, de même que leurs conjoints, mais aussi le prince William (en tant qu'héritier) et son épouse Kate Middleton. C'est seul que le prince Harry sera présent, puisque Meghan Markle, actuellement enceinte de leur deuxième enfant, n'a pas pu faire le voyage depuis la Californie.

Après avoir fêté son 95e anniversaire le 21 avril, Elizabeth II reprendra officiellement les affaires royales en prenant part à la cérémonie d'ouverture du Parlement prévue le 11 mai. Si elle était accompagnée de son mari le duc d'Edimbourg jusqu'à sa retraite en 2017, c'est désormais épaulée par son héritier, le prince Charles, que la souveraine poursuit ses engagements.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image