Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Elsa Zylberstein et ses relations avec Arnaud Montebourg, Nicolas Bedos...

6 photos
Lancer le diaporama

Elsa Zylberstein était invitée à l'émission On n'est pas couché de France 2 le 11 octobre. Elle est venue sur le plateau parler de la pièce-opéra dont elle est l'héroïne, Splendour au théâtre de Paris. Géraldine Maillet a choisi de revisiter l'existence de la légendaire Natalie Wood à l'instant de sa mort et c'est l'actrice révélée par Van Gogh qui l'incarne, seule sur scène. Parlant de la vie tourmentée de l'icône du film West Side Story, Elsa Zylberstein a dû également répondre à des questions sur sa vie privée...

Passionnée pour son rôle, Elsa Zylberstein (45 ans) aborde avec bonheur son travail pour le spectacle Splendour. Elle répond aux questions de Laurent Ruquier et ses deux "snipers", Léa Salamé et Aymeric Caron. C'est alors qu'on lui demande si elle est célibataire en ce moment... Elle ne veut pas répondre et le présentateur soulignera que l'actrice est en effet très discrète sur sa vie privée, ne posant presque jamais accompagnée sur un tapis rouge : "Je suis discrète, je n'ai pas besoin d'autre lumière que celle d'actrice", précisera-t-elle.

"Quand vous vous êtes retrouvée récemment dans la presse, avec un homme politique, comment l'avez-vous vécu", lui demande alors Aymeric Caron. "Ce n'est pas agréable, c'est quelque chose de précieux, rare et qui doit rester secret et discret, donc je resterai discrète," répondra-t-elle. "Vous êtes une actrice made in France, Elsa Zylberstein", ajoute le plaisantin Laurent Ruquier. "Tout à fait. Le redressement n'a pas été très productif", renchérira elle-même l'actrice, révélant ainsi que le politique en question n'est autre qu'Arnaud Montebourg, ancien ministre de l'Économie, du Redressement productif et du Numérique.

C'est Léa Salamé qui dira clairement le nom de l'ex-ministre à l'antenne, estimant qu'Elsa Zylberstein ne le cache pas. Elle l'interroge sur les envies politiques de l'homme. "Je ne me permettrai pas de parler pour lui," rétorque la comédienne. Laurent Ruquier racontera ensuite, pour ceux qui ne le savaient pas, qu'elle a eu une idylle avec l'auteur et chroniqueur Nicolas Bedos, lui faisant remarquer qu'elle gardait des relations d'amitié avec ses anciens compagnons : "On fait comme on peut." Pas question pour elle de faire comme Valérie Trierweiler et écrire un livre (Merci pour ce moment) sur son histoire d'amour et le monde de la politique. Habilement, l'artiste dira : "Chacun sa thérapie."

Au cours de son entretien, Elsa Zylberstein, qu'on retrouvera au cinéma avec Jean Dujardin dans un film de Claude Lelouch, sera aussi titillée sur une pièce qui se prépare dans le même lieu que le sien, le Théâtre de Paris, Kinship avec Isabelle Adjani. Mais ce spectacle est repoussé et l'on parle des exigences de l'actrice principale, voire de ses caprices pour les mauvaises langues. "C'est vivant au Théâtre de Paris... C'est chaud, ça valse", mais elle n'en dira pas plus, préférant confier toute son admiration pour la grande Adjani. Et quand Aymeric Caron lui demande ce qu'elle a comme fêlures en commun avec Natalie Wood, elle lui répondra : "Je vous le dirais quand on dînera tous les deux", terminant sa phrase avec un clin d'oeil !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel