Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Emilia Clarke (Game of Thrones) : Pourquoi elle a refusé Fifty Shades of Grey

Emilia Clarke (Game of Thrones) : Pourquoi elle a refusé Fifty Shades of Grey

Propulsée au rang de star avec la série Game of Thrones, Emilia Clarke a failli incarner Anastasia Steele dans le sulfureux Fifty Shades of Grey. Si aujourd'hui, Universal Pictures est pleinement satisfait de son interprète, Dakota Johnson, le studio a courtisé de nombreuses comédiennes pour le rôle de l'étudiante vierge et prude tombant amoureuse du sombre et magnétique Christian Grey.

Parmi ces comédiennes, la Britannique Emilia Clarke. Connue sur le petit écran pour sa performance dans le costume de Daenerys Targaryen dans la série à succès de HBO Game of Thrones, la jeune actrice au visage enfantin est aujourd'hui devenue incontournable. Bientôt à l'affiche de Terminator: Genisys face à Arnold Schwarzenegger, l'étoile montante anglaise est dans les petits papiers des producteurs hollywoodiens et vient de rentrer dans la A-List (une liste des acteurs les plus en vue du moment).

Mais alors qu'elle commençait à briller dans GoT, la Khaleesi s'est vu proposer le rôle d'Anastasia Steele dans l'adaptation du best-seller érotique d'E.L. James. Au détail près que l'image de l'héroïne dans ce film est complètement à l'opposé de celle qu'Emilia donne dans Game of Thrones, où son personnage a depuis été érigé en modèle de féminisme. Interrogée sur la question par The Hollywood Reporter qui lui consacre un beau portrait, la comédienne répond : "J'ai fait de la nudité par le passé et j'avais peur qu'on me catalogue si je recommençais." Et d'assurer qu'elle n'a "aucun regret" d'avoir refusé le rôle.

La nudité, Emilia Clarke y a déjà été confrontée à de nombreuses reprises, notamment avec Game of Thrones, dans la première saison où on l'a découvre justement fragile et timide - avant sa montée en puissance. Puis, elle a de nouveau expérimenté la chose sur les planches dans la pièce Breakfast at Tiffany's. Hors de question pour autant d'en faire un argument de vente. Force est d'avouer, quitte à être "cataloguée", qu'il est plus satisfaisant d'être associée à la féministe acharnée Daenerys qu'à la prude Anastasia.

À défaut de pouvoir l'imaginer dans Cinquante nuances de Grey face à Jamie Dornan, les fans de la jeune comédienne pourront l'admirer dans la cinquième saison de Game of Thrones, dont le premier épisode sera dévoilé le 12 avril prochain.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image