Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Eric Naulleau, viré de France 2: "Je suis triste pour la liberté d'expression !"

Eric Naulleau, viré de France 2: "Je suis triste pour la liberté d'expression !"
Eric Naulleau, festival de Cannes, le 17 mai 2011.
4 photos
Lancer le diaporama

Eric Zemmour et Eric Naulleau ne seront pas reconduits à la rentrée prochaine d'On n'est pas couché. Les deux cerbères de Laurent Ruquier seront remplacés. Naulleau réagit vendredi sur RTL et s'indigne : "Je suis meurtri. Je ne sais pas si quelqu'un prendrait ça de bon coeur d'être traité comme un citron qui a fini de donner son jus et dont il faut se débarrasser (...) Je suis à la fois triste pour moi et pour la liberté d'expression en général, au-delà de mon cas personnel qui, au fond, n'a pas grande importance. Je me suis senti comme un gamin privé de dessert c'est-à-dire comme un chroniqueur qu'on remercie à la veille d'une année électorale."

Quand il imagine les raisons qui ont conduit à éviction, Eric Naulleau évoque les soupçons qui planent sur le grand ménage de printemps entrepris par le PDG de France Télévisions Rémy Pflimlin, que beaucoup pensent soufflé par Nicolas Sarkozy : "L'ambiance politique, on ne peut tout de même pas dire qu'elle n'a pas joué d'influence." Faux selon Laurent Ruquier qui réaffirmait, ce matin, dans Le Parisien son indépendance et assumait seul la responsabilité de sa décision. Là où l'animateur et son chroniqueur tombent d'accord, c'est sur le fait que certains invités refusaient de venir à cause des deux Z'Eric. Naulleau l'explique un peu plus sèchement que son ancien boss : "Les invités ne voulaient pas venir parce qu'ils ne voulaient pas être confrontés à des critiques. Ils ne veulent être confrontés qu'à des cire-pompes."

De son côté, Laurent Ruquier évoquait surtout l'envie de renouveler l'émission, une séparation à l'amiable - "Je leur ai d'ailleurs proposé de venir de temps en temps dans mon émission sur Europe 1", confiait-il au Parisien - et assurait vouloir les remplacer par deux nouveaux, aussi provocateurs, l'un de gauche, l'autre de droite. Qu'en pense Eric Zemmour ?

Cliquez ici pour écouter la réaction d'Eric Naulleau sur RTL.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image