Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

EXCLU - Jarry : "J'aurais aimé que mes parents me disent plus souvent je t'aime"

13 photos
Lancer le diaporama
Exclusif - Rendez-vous avec l'humoriste Jarry dans les locaux de Purepeople à Levallois-Perret le 28 novembre 2016
L'humoriste a répondu à nos questions sans jamais perdre de son exubérance ni de sa bonne humeur.

"Je suis venu vendre un DVD, moi !" Jarry y va franco. L'humoriste de 39 ans, habitué de Vendredi tout est permis sur TF1, nous a fait le plaisir de venir jusqu'à nous, dans les locaux de Purepeople à Levallois-Perret, pour répondre aux questions de notre cher Laurent Argelier. Et autant vous dire que ça dépote !

L'artiste raconte la genèse de son spectacle, intitulé Atypique, avec lequel il tourne partout depuis trois ans et remporte un succès toujours plus grand. La preuve, il sera sur scène toute l'année 2017 avec ce one-man show construit autour des métiers qu'il aurait pu exercer, comme agent du GIGN, boucher ou caissière. Et quand Jarry fait la majorette, c'est du vécu : "Atypique, c'est un mot que j'entends depuis que je suis tout petit. Mes frères faisaient du foot - moi j'avais peur du ballon. Comme on n'avait qu'une voiture, qu'il fallait qu'on aille tous au même endroit et qu'il y avait des majorettes, alors j'ai fait des majorettes. Et les gens disaient : 'Ça, c'est atypique !'"

Jarry, de son vrai nom Anthony Lambert, ne fait pas de mystère de sa sexualité, pour autant, il a mis un certain temps pour s'en rendre compte : "Longtemps je me suis pris pour un bûcheron. Les gens me disaient que j'étais à fleur de peau et efféminé. Je me voyais plutôt comme un bonhomme", dit-il en s'amusant des stéréotypes. Ce n'est qu'à 24 ans que l'artiste a découvert son homosexualité et, vous le verrez dans notre interview, encore aujourd'hui en 2016, sur les réseaux sociaux notamment, cela génère parfois des réactions négatives.

Malgré tout, Jarry croit profondément en l'humanité et au bonheur, dont il nous livre quelques recettes à employer au quotidien. Et quand il ne nous parle pas des métiers qu'il aurait aimé exercer ou du fait qu'il ne supporte pas que les gens ne verbalisent pas leurs sentiments, Jarry se montre touchant quand il évoque ses parents : "J'aurais aimé qu'ils me disent plus souvent je t'aime." Mais toujours exubérant, même concernant son désir d'enfants : "Je serais un papa hystérique, mais hyper sévère, et je les engueulerais pour rien, juste pour voir leur tête..." Au fait, on vous a parlé de son DVD ?

Bande-annonce du spectacle "Atypique" de Jarry, en tournée dans toute la France en 2017.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image