Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Franck Ribéry retrouvé : une seconde victoire de la France face à la Biélorussie

Franck Ribery lors du match de l'équipe de France face à la Biélorussie (3-1) en qualification au mondial brésilien le 11 septembre 2012 à Saint-Denis
23 photos
Lancer le diaporama
Franck Ribery lors du match de l'équipe de France face à la Biélorussie (3-1) en qualification au mondial brésilien le 11 septembre 2012 à Saint-Denis

Deux matches, deux victoires. L'équipe de France ne pouvait pas mieux commencer sa campagne qualificative au mondial brésilien qui se déroulera en 2014.

Après le relatif échec de l'Euro disputé en Ukraine et en Pologne, beaucoup plus marqué par les frasques de quelques-uns de ses joueurs que par ses résultats, les Bleus version Didier Deschamps séduisent. L'ancien coach marseillais, remplaçant désigné de Laurent Blanc pour poursuivre l'opération séduction entamée après le fiasco de Kysna en 2010, a donné un nouveau souffle à l'équipe de France. En appelant de jeunes pousses du championnat de France et en s'appuyant sur les cadres toujours présents malgré les scandales qui collent à la peau de l'équipe de France depuis des années.

Et hier mardi 11 septembre, c'est Franck Ribéry, une fois n'est pas coutume, qui a été le véritable détonateur de la victoire tricolore sur la Biélorussie (3-1), après avoir battu la Finlande (1-0). Cette dernière, qui avait vaincu les Tricolores à la surprise générale il y a deux ans, n'a rien pu faire pour contrer les velléités du joueur du Bayern Munich. Remuant, percutant, provocateur, passeur et buteur, le meneur tricolore a tout fait dans un Stade de France à moitié plein - ou à moitié vide, c'est selon - où l'ambiance tenait plus d'une salle d'opéra que d'un stade de foot.

Alors qu'on lui reprochait de ne pas aligner les mêmes performances en club et en équipe de France, Franck Ribéry a fait taire les critiques en étant impliqué dans les trois buts tricolores. Un décalage qui entraîne le but d'Étienne Capoue, une passe décisive pour Christope Jallet et une merveille de lob pour clore la marque. "C'est vrai que ce soir, je me suis senti mieux que contre la Finlande. On ne peut pas toujours être au top à chaque match", confiait le principal intéressé à l'issue de la rencontre.

Même si tout n'a pas été parfait, la défense nouvelle génération a tenu, grâce à un très bon Mapou Yanga-Mbiwa et un excellent Mamadou Sakho. Christophe Jallet, pour sa première au Stade de France avec la liquette bleue, a planté un but exceptionnel et inattendu après un centre légèrement dévissé. Devant, Rio Mavuba a été une sentinelle parfaite, alors qu'Étienne Capoue, pour sa première au Stade de France, y est également allé de son petit but. Animation offensive, solidité défensive, les Bleus n'avaient plus affiché une telle maîtrise depuis bien longtemps.

Didier Deschamps pouvait être satisfait, les joueurs avaient le sourire, et la visite des Seigneurs, JoeyStarr, José Garcia et Ramzy dimanche dernier à Clairefontaine avait déjà prouvé la bonne ambiance qui régnait au sein du groupe.

Portée par un grand Franck Ribéry, l'équipe de France aborde déjà la suite de ses éliminatoires avec confiance et six points dans sa musette. De bon augure avant d'affronter l'Espagne, double championne d'Europe et championne du monde en titre, en octobre prochain, principal adversaire à la première place du groupe.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel