Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Golden Globes 2014 : Matthew McConaughey triomphe, le come-back devant sa femme

Matthew McConaughey meilleur acteur dans un film dramatique lors des Golden Globe Awards au Beverly Hilton Hotel à Los Angeles, le 12 janvier 2014.
11 photos
Lancer le diaporama

Deux ans qu'il en rêve, plus d'une douzaine de mois que les observateurs le voient opérer irrésistiblement un come-back fulgurant. Il l'a fait, Matthew McConaughey prend sa revanche. Auréolé d'un Golden Globe du meilleur acteur dans un film dramatique (Dallas Buyers Club), le Texan de 44 ans a brillé devant ses pairs et le tout Hollywood. Plus que jamais, l'ex-playboy aux tablettes abdominales proéminentes se posent comme le sérieux favori à l'Oscar du meilleur acteur, qu'il pourrait glaner le 2 mars prochain.

Mais avant cela, Matthew McConaughey a savouré, sous les yeux de sa divine Camila Alves habillée d'une robe noire scintillante signée Dolce & Gabbana. Vêtu d'un blazer en velours couleur vert bouteille, Matthew McConaughey l'a joué simple, son charme ayant fait le reste. Après avoir perdu une vingtaine de kilos pour entrer dans le rôle de Ron Woodroof pour Dallas Buyers Club (et une performance physique et émotionnelle ahurissante), Matthew McConaughey semblait avoir retrouvé une forme idéale. Le sourire large, l'acteur sait qu'il est l'immense favori du soir, avec pour grand rival Christian Bale, auteur d'une belle prestation (là encore axée sur la transformation physique) dans American Bluff, le futur grand gagnant du soir.

Matthew McConaughey, un playboy libéré

La Défense Lincoln, Magic Mike, Killer Joe, Mud, Paperboy ou plus récemment Le Loup de Wall Street et bien sûr Dallas Buyers Club, tel est le programme que s'était fixé Matthew McConaughey. En l'espace de deux ans, le Texan s'est offert une second carrière, un nouveau souffle où il laisse exprimer son talent dans des rôles forts, souvent torturés, et où, parfois, ses origines texanes lui permettent de s'exprimer de la plus belle des façons. Elle semble loin, cette carrière où le comédien enchaînait navets, rom-coms à l'eau de rose et quelques rares coups d'éclairs.

Autant de belles prestations pour lesquelles Matthew McConaughey a été finalement récompensé ce 12 janvier 2014, lorsqu'il soulève avec soulagement ce Golden Globe du meilleur acteur dans un drame. Pour son premier Globe doré, Matthew McConaughey prend le temps de savourer avant de quitter la scène sur un beau message envers ce long métrage qu'il soutient coeur et âme : "Ce n'est pas un film sur la mort, c'est un film sur la vie." La leçon de Matthew McConaughey se termine par un feu d'artifice. Et le rideau ne s'est pas encore refermé...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel