Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Gravity : Sandra Bullock en grand danger dans une scène magistrale

4 photos
Lancer le diaporama

Retardé par des soucis de casting, tournage et post-production, Gravity aurait pu ne jamais voir le jour. Finalement, le très attendu huis clos Gravity d'Alfonso Cuaron sortira enfin dans nos salles obscures le 23 octobre ! Après une première bande-annonce intense, la promotion a repris autour du film en prévision des présentations à la Mostra de Venise (Gravity en fera l'ouverture) et du Festival de Toronto.

Trois extraits seront ainsi dévoilés cette semaine, histoire de nous mettre un peu plus l'eau à la bouche autour de ce film très particulier. La première vidéo, intitulée Detached, a été révélée ce mardi 23 juillet. Elle met en scène un problème technique subi par la nacelle spatiale sur laquelle travaillent les personnages joués par George Clooney et Sandra Bullock. C'est cette dernière qui sera au centre du sujet, bloquée par une ceinture dont elle n'arrive à se détacher alors que l'engin spatial est en train de volet en morceaux. En voix off, les consignes de son collaborateur, et le stress qui s'empare de Sandra Bullock.

Tournée en plan-séquence, la scène est impressionnante, à couper le souffle. Sans aucun temps mort, et en l'espace de quelques secondes, Alfonso Cuaron nous plonge dans un tout autre état, sous tension, saisissant l'enfermement à venir (un paradoxe dans un si vaste espace) et la dangerosité implacable de l'action que personne ne semble contrôler. Entre prises de vue vertigineuses et scène d'action à l'intensité pure, Alfonso Cuaron offre une des pièces maitresses de son film, un possible moment-clé de l'intrigue.

Rappelons que pour sa première expédition à bord d'une navette spatiale, le docteur Ryan Stone (Sandra Bullock), brillante experte en ingénierie médicale, accompagne l'astronaute chevronné Matt Kowalsky (George Clooney). Mais alors qu'il s'agit apparemment d'une banale sortie dans l'espace, une catastrophe se produit. Lorsque la navette est pulvérisée, Stone et Kowalsky se retrouvent totalement seuls, livrés à eux-mêmes dans l'univers. Le silence assourdissant autour d'eux leur indique qu'ils ont perdu tout contact avec la Terre - et la moindre chance d'être sauvés. Peu à peu, ils cèdent à la panique, d'autant plus qu'à chaque respiration, ils consomment un peu plus les quelques réserves d'oxygène qu'il leur reste. Mais c'est peut-être en s'enfonçant plus loin encore dans l'immensité terrifiante de l'espace qu'ils trouveront le moyen de rentrer sur Terre...

Présent au Comic-Con de San Diego pour promouvoir son film, Alfonso Cuaron s'est expliqué sur le choix de George Clooney, alors qu'au départ, Robert Downey Jr. devait tenir le rôle de Matt Kowalsky. Mais "il était clair que la technologie utilisée pour tourner Gravity n'était pas la plus compatible avec le jeu de Robert". Pour lui, la star d'Iron Man "s'accapare la scène et improvise quasiment celle-ci. Vu la technologie que nous utilisons, ça le limitait", avoue Alfonso Cuaron. Concernant Clooney, le réalisateur d'Harry Potter et le Prisonnier d'Askaban évoque un homme qui "se souciait vraiment de tout dès le début du tournage, lisait le scénario et proposait toujours son aide", avouant être "reconnaissant" d'avoir travaillé avec "un collègue ultime".

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel