Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Halle Berry et Olivier Martinez divorcent : Micmac autour de leurs identités...

19 photos
Lancer le diaporama
Halle Berry et Olivier Martinez
Pourquoi la star américaine a-t-elle déposé une demande de divorce dans laquelle elle est présentée comme Hal Maria et son futur ex-mari comme Oliver Martin ?

Lundi 26 octobre, Halle Berry déposait par le biais de son avocat une demande de divorce d'Olivier Martinez. Le lendemain, le couple communiquait officiellement sur sa rupture et la fin prochaine de son mariage. Les documents, révélés par TMZ, montraient qu'Halle Berry était désignée par un alias, Hal Maria, de même qu'Olivier Martinez, nommé Oliver Martin, et leur fils Maceo, "Mac Martin". Avec un détail également troublant : la date de naissance du petit garçon âgé de 2 ans, né le 5 octobre 2013 pour tous les médias de la planète, mais en vérité né le 5 septembre 2013 si on en croit ces papiers officiels.

Un avantage pour Halle Berry

Pourquoi Halle Berry a-t-elle utilisé des pseudonymes ? "Elle a déposé sa demande la première, mais elle ne voulait pas attirer l'attention [sur leur divorce], révèle une source proche du dossier. Halle a déposé la demande sous de faux noms pour se protéger, eux ainsi que leurs enfants." Mardi, Olivier Martinez en faisait de même, et ce mercredi 28 octobre, People affirme avoir eu entre leurs mains les documents d'une deuxième demande officielle signée Halle Berry, portant cette fois-ci leurs véritables identités – mais le site américain n'a pas précisé la date de naissance de Maceo.

"Pour des raisons tactiques, certains avocats veulent déposer en premier parce que si vous êtes le demandeur et que votre cas va devant le tribunal, cela vous donne un avantage", explique à People Robert Brandt, un spécialiste du droit de la famille. Selon lui, déposer sous un alias relève de la "zone d'ombre parce que vous êtes censé utiliser votre vrai nom". "Mais tant qu'elle ne l'utilise pas pour une imposture, elle peut probablement s'en sortir en toute impunité", ajoute l'avocat.

Des zones de conflit en vue ?

À noter qu'avec cette deuxième demande déposée par Halle Berry, savoir qui de l'actrice ou du comédien a demandé le divorce en premier n'est plus aussi évident. Toujours est-il que dans le fond, rien ne change. "Elle veut partager la garde", assure une source proche de la comédienne, alors qu'Olivier Martinez refuse d'engager un bras de fer à l'instar de celui qui place Nahla entre Halle Berry, sa mère, et Gabriel Aubry, son père. En revanche, si le couple divorce en raison de "différends irréconciliables", la demande de divorce ne fait aucunement mention du tempérament agressif de l'acteur français parmi les raisons qui auraient poussé Berry - conseillée par son entourage professionnel... - à demander le divorce. En revanche, si les deux futurs divorcés ne s'accordent pas sur la garde partagée, ce comportement pourrait revenir sur le tapis – on se souvient qu'en 2012, Martinez avait défiguré Gabriel Aubry suite à une violente bagarre. Gabriel Aubry avait été reconnu comme l'agresseur par le tribunal.

"Si elle peut utiliser le fait qu'il a une propension à la violence, elle va devoir vraiment prouver que cette violence affecte directement l'enfant", note Brandt. "Si Martinez peut prouver qu'il est un bon père et impliqué", l'argument sera vain pour Halle Berry. Mais pour l'heure, point de discorde entre les deux comédiens, qui se sont séparés en bons termes et souhaitent le meilleur pour le bien de l'enfant.

Par ailleurs, Olivier Martinez n'a pas l'intention d'aller vivre en France, mais il devra demander auprès de la cour et de son ex-femme l'autorisation d'emmener Maceo en dehors de la Californie. Pour Brandt, cette autorisation est aussi valable pour Halle. "Il y a une sorte d'ordre de restriction qui s'applique à la minute où la demande est déposée", assure le spécialiste. Quant à la question des pensions, si Halle Berry ne demande aucune aide mais désire que chaque partie s'implique dans les besoins de Maceo, Brandt affirme que "si l'une des parties gagne significativement plus que l'autre, elle pourrait être amenée à payer les pensions pour l'enfant, et ce même si cette partie a l'enfant la plupart du temps." Un cas qui n'est pas sans rappeler celui qui oppose Halle Berry et Gabriel Aubry, l'actrice accusant son ex de vivre sans travailler en s'appuyant sur les pensions qu'elle verse. En dépit des intentions amicales du couple, "il y a beaucoup de choses à régler". Mais Olivier Martinez est lui aussi un acteur reconnu, qui travaille, et il est certain qu'il n'y aura pas de conflits d'ordre financier avec Halle Berry.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image