Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Hugh Jackman: Timidité, bourdes, enfants... le Greatest Showman se lâche !

9 photos
Lancer le diaporama
L'acteur australien se confie à Purepeople alors que sort en salles la comédie musicale "The Greatest Showman".

Après Les Misérables, Hugh Jackman récidive dans un genre dans lequel il surprend autant qu'il séduit : la comédie musicale. Tête d'affiche de The Greatest Showman, un beau musical aux accents de feel-good movie, l'acteur australien a pris le micro de Purepeople pour évoquer ce film, son parcours, mais également son côté... showman.

"La première chose qui m'a séduite, c'était de faire une comédie musicale. Je venais de présenter les Oscars et l'un des producteurs, Laurence Mark, est venu me voir en me disant, 'faisons un musical'. Je n'en avais jamais fait. J'ai fait des comédies musicales sur scène, j'ai fait des films, j'étais connu dans le monde entier pour Wolverine, mais j'avais envie de mettre les deux ensemble, avoue l'intéressé. Puis, Larry est venu me voir avec le personnage de P.T. Barnum, et j'ai pensé qu'il était parfait pour ce qu'il représentait, l'archétype du rêveur, vivant dans l'imagination, ne tenant pas compte des investisseurs, créant de la vie. Et pour un musical, je crois que c'est important d'avoir des personnages hors du commun."

Je me suis pissé dessus sur scène

À l'écran, Hugh Jackman incarne un doux rêveur qui décide de donner un sens à sa vie et une existence à ses rêves. Il monte un spectacle hors norme composé essentiellement de personnages marginaux et considérés comme "anormaux". Une ode à la différence, à l'acceptation de l'autre, à la fraternité mais aussi au dépassement de soi. Spectaculaire à l'écran, dans son élément, Hugh Jackman nous confie qu'il n'en a pas toujours été ainsi. "J'ai été timide, honnêtement, mais bizarrement, je me sens à certains moments plus à l'aise sur scène qu'en dehors. Je ne sais pas pourquoi, j'ai toujours ressenti ça depuis l'âge de 6 ans. Je suis nerveux quand j'y vais, mais à partir du moment où je suis dedans, je suis super détendu. Je pense même que je devrais mesurer mon pouls, parce que parfois sur scène, on dirait que mon coeur ne bat plus", s'amuse-t-il. Pourtant, sur scène, l'interprète de Wolverine a tout vu, alternant moments de joie et de grande solitude. "J'en ai fait des tonnes de gaffes et bourdes, comme trébucher, tomber. Je me suis pissé dessus sur scène, ça c'est une boulette", lâche-t-il.

Acteur sur le tard, Hugh Jackman n'imaginait pas un jour vivre de son art, lui qui est "dans l'illusion" et "fait semblant pour vivre". "Même quand j'ai commencé à jouer, à 23-24 ans, je n'en avais aucune idée", répète-t-il, même si à l'école il est toujours fourré dans les classes de théâtre... et de comédies musicales, "pour s'amuser". Et d'ajouter : "C'est marrant parce que quand j'ai rencontré ma femme, avant même qu'on soit ensemble, elle avait l'habitude de me dire 'tu sera une grande star' et moi je me disais 'oh, elle doit vraiment bien m'aimer parce que c'est un peu dingue de dire ça'. Mais apparemment, elle a toujours vu cela clairement, mais moi certainement pas."

Mes enfants ne veulent pas parler de Wolverine

C'est loin du divertissement que Hugh fait pourtant ses gammes. Dans le journalisme et la communication, "tout en prenant des cours de comédie". "Mais je ne pensais pas que ça se transformerait en carrière. En fait, j'ai jamais pensé en termes de carrière. Même quand j'ai été diplômé... vous savez qu'il n'y a que 2% des acteurs qui bossent, donc les chiffres ne jouent pas en votre faveur. Mais je me suis donné cinq ans. Pour essayer. Si à 31 ans, je n'arrive pas à payer mon loyer avec et je ne m'amuse pas, je lâche. Je me suis donné cette fenêtre et, heureusement, je n'ai pas cessé de travailler depuis", nous raconte-t-il. La suite de l'histoire, on la connaît...

Comédien et star pour des millions de fans, Hugh Jackman a toujours les pieds sur terre. Il peut compter sur son épouse depuis vingt-deux ans, Deborra-Lee Furness, pour le rappeler à la réalité, mais aussi et surtout sur ses enfants, Ava (12 ans) et Oscar (17 ans). "Ils me voient totalement comme leur père, ne veulent pas parler de Wolverine, de The Greatest Showman, ils s'en fichent. Ce qui compte, c'est de rester un père avant tout. Et ça aide", confie-t-t-il.

The Greatest Showman, actuellement en salles.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel