Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Jean-Pierre Coffe les pieds dans le plat : les beuveries, la coke...

Pour le magazine Grand Seigneur, hors-série by Technikart, les personnalités interrogées se lâchent véritablement. Benjamin Biolay n'a épargné personne et il n'est pas le seul. A l'occasion d'une longue et passionnante interview, faite sous le signe de la bonne bouffe dans le restaurant Le Ribouldingue (Paris Ve), Jean-Pierre Coffe a mitonné des réponses bien assaisonnées. Extraits.

Jean-Pierre Coffe, 73 ans, publie un recueil de nouvelles, Ces messieurs-dames de la famille, aux éditions Plon. Des histoires un peu dingues qui montrent que le roi des cuisines n'a rien perdu de sa verve. D'ailleurs, il profite de cet entretien pour faire passer des messages. Selon lui, depuis la loi Evin, on n'éduque plus sur le vin : "Quand Jean-Robert Pitte [le président de l'université Paris IV] et moi avons remis à Valérie Pécresse, alors ministre de l'Enseignement supérieur, un rapport préconisant des dégustations de vin dans les facs pour lutter contre le binge drinking, on nous a traités de voyous."

Cependant, Jean-Pierre Coffe n'a pas toujours donné le bon exemple et il cite des souvenirs noyés dans l'alcool : "Un jour, j'ai même fini à l'hôpital après avoir essayé de traverser un mur, comme dans Le Passe-Muraille de Marcel Aymé, pendant une soirée avec Jean Carmet et Gérard Depardieu. Ça se passait dans le Vaucluse, sur le tournage du film Le Sucre (1978) de Jacques Rouffio. Et on était souvent attaqués. On faisait des conneries, des trucs de soûlots. L'idée de Gérard, c'était quand même de mettre une balayette dans le cul de son maquilleur pour le faire danser à poil sur la table." Cette amitié extrême mais joyeuse ne dure plus. Gérard Depardieu lui a reproché dans 7 à 8 sur TF1 de vendre Leader Price pour un paquet de pognon, et depuis, ils ne se sont pas vus : "Non, il m'a laissé tomber. Mais il dit du mal de tas de gens en ce moment. Ça doit être à cause de la coke, la machine à sniffer quoi..." Dans l'émission On n'est pas couché, Coffe avait d'ailleurs demandé des explications à Depardieu.

Ce n'est pas demain que le monstre sacré du cinéma et lui se retrouveront. Tant pis, il reste à Jean-Pierre Coffe bien assez de bons souvenirs. Il a ouvert des restaurants dans Paris : "En fait, c'est Jean Poiret qui a commencé à faire marcher mon restaurant. Il venait dîner tous les soirs avec Caroline Cellier. Et puis sont arrivés Serrault, Depardieu, Carmet, Losey, Greene, etc. Du coup, Henri Gault a publié un article disant que tout Paris se battait pour venir chez moi et qu'il y aurait une tête connue à chaque table." L'aventure prendra tristement fin : "Je me suis fait escroquer par mes associés, des Libanais qui se servaient de mon restaurant pour blanchir de l'argent."

Jean-Pierre Coffe se souvient aussi du tournage fou et psychédélique de What a flash ! de Jean-Michel Barjol en 1972 : "Tout le monde peinturlurait les murs, les gogues débordaient, il n'y avait plus rien à bouffer, ça dégénérait en partouze. C'est très vite devenu misérable. Le seul intérêt du film, c'est la scène de cul de Tonie Marshall... parce qu'elle baisait vraiment." Des anecdotes pleines de distinction !

Cette liberté, même si elle a viré au n'importe quoi, Jean-Pierre Coffe en est d'une certaine façon nostalgique. Notamment à la télévision : "Il n'y a guère qu'à Canal+ qu'on faisait encore ce qu'on voulait. Dommage que tout ait tourné casaque aussi vite, après l'invasion de la défonce. La coke avait donné une telle assurance aux gens que plus personne à Canal n'était dans la modestie ou la recherche. Delarue ne savait déjà plus où il habitait, et même certains dirigeants de la chaîne avaient de gros soucis là-dessus. Mais surtout, ce qui était le plus grave, c'était dans le personnel. Il y avait quand même des gens très touchés. Donc ça a été plutôt dur, je trouve."

Au passage, celui qui officie pour Michel Drucker à Vivement Dimanche en profite pour éborgner l'émission culinaire Masterchef sur TF1 et quand on lui demande s'il est bisexuel, il répond : "J'ai été marié, une première fois officiellement. Et puis, j'ai vécu une autre fois assez longtemps avec une autre dame."

Retrouvez l'intégralité de l'entretien dans le magazine Grand Seigneur de juin-août 2011.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
Gims se moque de Nabilla sur Instagram, 25 août 2020.
Gims se moque de Nabilla sur Instagram, 25 août 2020.
Gims se moque de Nabilla sur Instagram, 25 août 2020.
Gims se moque de Nabilla sur Instagram, 25 août 2020.
Vincent Rollin invité de Non Stop People évoque Vincent Dedienne.
Vincent Rollin invité de Non Stop People évoque Vincent Dedienne.
Lola et Angélique dans "Koh-Lanta, Les 4 Terres"
Lola et Angélique dans "Koh-Lanta, Les 4 Terres"
 Stéphane Plaza a promis d'aider à Wejdene de trouver un nouveau nid douillet si elle lui permet d'atteindre les 700 000 abonnés sur Instagram.

Stéphane Plaza a promis d'aider à Wejdene de trouver un nouveau nid douillet si elle lui permet d'atteindre les 700 000 abonnés sur Instagram.

Gims se moque de Nabilla sur Instagram, 25 août 2020.
Gims se moque de Nabilla sur Instagram, 25 août 2020.
Jade Hallyday Avec Tristan Garnier Labadie sur Instagram.
Jade Hallyday Avec Tristan Garnier Labadie sur Instagram.
Gims se moque de Nabilla sur Instagram, 25 août 2020.
Gims se moque de Nabilla sur Instagram, 25 août 2020.
Jade Hallyday Avec Tristan Garnier Labadie sur Instagram.
Jade Hallyday Avec Tristan Garnier Labadie sur Instagram.
Baptiste Giabiconi parle de l'héritage de Karl Lagerfeld dans l'émission "50' Inside", octobre 2020.
Baptiste Giabiconi parle de l'héritage de Karl Lagerfeld dans l'émission "50' Inside", octobre 2020.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image