Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Jin Sha, ambassadrice de charme aux côtés de Pitof pour un déjeuner au soleil

Exclusif - Le réalisateur Pitof, l'actrice chinoise Jin Shan - Déjeuner sur la plage du Majestic organisé par AlloCiné/Pure People et le groupe Lucien Barrière en partenariat avec des acteurs et des réalisateurs du monde du cinéma à l'occasion du 67e festival du film de Cannes à Cannes le 15 mai 2014.
24 photos
Lancer le diaporama
Exclusif - Le réalisateur Pitof, l'actrice chinoise Jin Shan - Déjeuner sur la plage du Majestic organisé par AlloCiné/Pure People et le groupe Lucien Barrière en partenariat avec des acteurs et des réalisateurs du monde du cinéma à l'occasion du 67e festival du film de Cannes à Cannes le 15 mai 2014.

Conviés au déjeuner sur la plage du Majestic à l'initiative d'AlloCiné/purepeople et du groupe Lucien Barrière en partenariat, l'actrice Jin Sha et le réalisateur Pitof étaient présents pour sous le généreux soleil cannois. Autour de la table, acteurs et réalisateurs du monde du cinéma se réunissaient à l'occasion du 67e Festival du film de Cannes ce 15 mai.

La belle Jin Sha a donc posé avec délice sur le ponton de la plage du Majestic, profitant des rayons de soleil et du cadre idyllique de la baie cannoise pour séduire l'objectif. L'actrice, également chanteuse – elle compte six albums à son actif –, représentait la Chine, pays d'avenir pour le cinéma si on en croit les excursions de quelques studios américains, et surtout véritable marché en expansion. A Cannes, Jin Sha ne pouvait que mettre en avant les espoirs et avantages de son pays face à l'expertise française dans ce monde du septième art qui attise les convoitises.

Pitof, réalisateur français à qui l'on doit Vidocq (avec Gérard Depardieu) et, de l'autre côté de l'Atlantique, Catwoman (avec Halle Berry et Sharon Stone), pouvait également l'affirmer. Spécialiste des effets spéciaux, expert en matière de divertissement qui a notamment planché sur Alien – La Résurrection et Jeanne d'Arc, Pitof a un beau CV à son actif, après 25 ans environ de métier.

Le déjeuner d'AlloCiné a permis d'en savoir plus sur le nouveau projet de Pitof avec Jin Sha.

Comment avez-vous eu l'idée de ce projet ?

Pitof : C'est un projet de film chinois, initié au départ par Tami, une écrivain chinoise que j'ai rencontrée lorsque j'ai vécu un an en Chine en 2008. J'ai rencontré Tami à cette époque-là, on a sympathisé et on a gardé le contact depuis. Elle s'est mise à écrire des scripts avec l'envie de faire du cinéma en Chine, et m'a donc proposé de réaliser le dernier.

Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur votre personnage dans le film de Pitoff ?

Jin Sha : Dans ce film, j'incarne une fille chinoise traditionnelle physiquement, mais j'ai beaucoup de caractère. Les étrangers ont tendance à penser qu'une fille chinoise est très douce, qu'elle écoute trop les hommes. Là, c'est un film un peu différent, qui prône une nouvelle génération de femmes chinoises.

Cannes est-elle une ville importante pour vous et pour votre carrière ?

Pitof : La première fois que je suis venu à Cannes, c'était il y a 20 ans. J'ai eu le prix des effets spéciaux pour Grosse Fatigue. J'ai monté les marches et j'étais sur scène pour recevoir ce prix-là. Donc oui, j'ai grandi avec Cannes.

Quels sont vos projets pour les prochains mois ?

En ce moment je fais un film en IMAX 3D sur les frères Wright qui ont été les premiers à faire un vol en avion. Je suis en écriture de ce film-là, qui sera destiné aux grandes salles IMAX, dans les musées, dans les parcs ou autre. Et puis il y a ce projet-là en Chine, sur un autre registre, et qui me fascine aussi parce que c'est à l'opposé de ce que j'ai fait jusqu'à maintenant. C'est une histoire qui reprend un truc que j'ai vécu en partie. Mais ce qui m'intéresse c'est d'aller d'un extrême à l'autre.

Comment voyez-vous l'avenir du cinéma, qui est en perpétuelle évolution technologique ?

-Je pense que les choses vont vraiment se séparer entre les films d'immersion comme Gravity ou Avatar, qui sont des films qu'on ne peut voir que sur écran spécial, qui ne concurrencent pas ce qu'on voit à la télé chez nous, et les films beaucoup plus indépendants qu'on voit à la maison. Et puis surtout ce qui me fascine, c'est la série télé. Je pense que le format du long métrage est en train d'évoluer vers autre chose.

Et après ?

Je crois vraiment qu'un jour on verra des films interactifs, avec une interaction intelligente. On n'aura pas seulement à choisir la porte A ou la porte B. Je pense plus à un cinéma avec une histoire de base dans laquelle le spectateur va influer de force. C'est-à-dire que dans une discussion entre 5 ou 6 personnes, si ton attention se porte sur une personne, l'histoire va se développer autour de cette personne par exemple. Je ne sais pas si c'est mieux ou pire. Mais je pense que ça va évoluer comme ça : le spectateur sans le savoir ou sans l'induire, va se retrouver dans une histoire, comme dans la vie. T'es en train de dîner avec des gens, une personne t'intéresse plus que les autres, tu vas parler avec cette personne-là. Donc je pense que l'étape suivante, c'est d'avoir une interactivité intelligente avec l'histoire.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Laurent Ruquier intervient dans l'émission "C à Vous" sur France 5.
Olivier décrit comment est Nagui hors caméras, dans "N'oubliez pas les paroles", le 26 septembre 2020
Pierpoljak invité dans l'émission "On est en direct" sur France 2.
Claude Chirac sur BFM TV pour rendre hommage à son père Jacques Chirac, au premier anniversaire de sa mort. 2020
Amel Bent goûte sa première huître le 26 septembre 2020 sur Instagram.
Amel Bent goûte sa première huître. 2020 sur Instagram.
Christina Milian et M. Pokora à Paris.
Christina Milian et M. Pokora à Paris.
M. Pokora invité de 50 Min Inside (TF1).
Laury Thilleman piégée dans "Surprise sur prise" par son mari Juan Arbelaez - France 2, 26 septembre 2020
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel