Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

JO 2012 : Yannick Agnel réconforté par Camille Muffat et ses copines bronzées

Camille Muffat, Charlotte Bonnet, Ophelie-Cyrielle Etienne et Coralie Balmy heureuses après avoir décroché le bronze olympique lors du relais 4x200 m nage libre lors des Jeux olympiques de Londres le 1er août 2012
26 photos
Lancer le diaporama
Camille Muffat, Charlotte Bonnet, Ophelie-Cyrielle Etienne et Coralie Balmy heureuses après avoir décroché le bronze olympique lors du relais 4x200 m nage libre lors des Jeux olympiques de Londres le 1er août 2012

Mercredi 1er août, l'Aquatics Centre de Londres attendait une fois de plus un exploit des deux stars de la natation française. Yannick Agnel et Camille Muffat, impressionnants de régularité depuis le début de la quinzaine olympique, était en lice pour accrocher une nouvelle médaille à leur escarcelle.

La désillusion d'Agnel

Le premier à s'élancer fut Yannick Agnel, pour tenter de succéder à Alain Bernard sur la distance reine du 100m. Le jeune Niçois, auteur d'un chrono exceptionnel avec le relais 4x100 m dimanche dernier, ce qui lui avait valu l'or, pouvait créer la surprise malgré des séries décevantes. Médaillé d'or sur 200 m, sur le relais 4x100 et médaillé d'argent sur le 4x200 m, beaucoup espéraient voir le prodige de 20 ans s'imposer comme la révélation de ces JO. Mais une quatrième place est venue gâcher le beau parcours du nageur, déçu d'échouer à huit centimètres d'un podium... "C'est frustrant, surtout que je pensais vraiment pouvoir faire mieux que ça, déclarait-il à l'issue de sa course. Quatre centièmes [de la 3e place synonyme de médaille, décrochée par Brent Hayden, NDLR], ça n'est pas énorme mais c'est déjà trop." On sentait Yannick Agnel fermé, moins détendu que d'habitude, lui qui certifiait pourtant le contraire. Cependant, tous les observateurs s'accordent aujourd'hui sur un point. Le champion est fait pour gagner cette course, référence absolue en natation, à l'image du 100m en athlétisme. Mais pas question de se reposer. Il reste une course à disputer ce samedi, le 4x100 m 4 nages, "pour s'éclater encore une fois".

La joie de Camille Muffat et ses copines

Heureusement, Yannick Agnel a vite retrouvé le sourire en assistant au relais 4x200 m féminin, emmené par sa partenaire d'entraînement à Nice et nouvelle icône de la natation, Camille Muffat, à qui il voue une véritable admiration : "Camille, c'est ma grande soeur. On a partagé des choses que je ne partagerai probablement jamais plus avec personne. En compétition, dans les stages, tous les jours à l'entraînement..." Alors pour faire remonter le moral de son compère de nage, Camille Muffat a sorti le grand jeu en ouverture de ce relais. Deux cents mètres conclus en tête, et ses copines du relais - Ophélie-Cyrielle Etienne, Charlotte Bonnet et Coralie Balmy - placées sur orbite. Résultat, les filles ont réussi à décrocher une médaille de bronze, loin derrière les intouchables Américaines et Australiennes, mais loin devant les Canadiennes. Une joie visible sur le visage de Camille Muffat, pourtant si discrète, même lorsqu'elle décroche l'or... "Je ne pourrais être plus heureuse. Trois courses, trois médailles, je ne pense pas qu'il y ait d'épreuves qui fasse vraiment tache sur ma semaine", déclarait, réjouie, la jeune femme de 22 ans.

Plus qu'une performance individuelle, c'est l'esprit collectif qu'elle souhaitait mettre en avant dans cette aventure : "Cette médaille-là, je la voulais encore plus pour les autres que pour moi. Moi, je savais que j'avais réussi mes Jeux. La natation n'est pas un sport collectif, c'est un effort solitaire, mais partager des moments comme ça, c'est vraiment super." Une émotion partagée avec sa compagne de chambre âgée de 17 ans, Charlotte Bonnet, mais également une Coralie Balmy que l'on avait laissée en larmes dans les bras de son homme Alain Bernard, ou encore Ophélie-Cyrielle Etienne, journaliste en devenir, les quatre jeunes filles tombant dans les bras les unes des autres.

Pour autant, pas question pour Camille Muffat de faire la fête. "Ce n'est pas encore le moment, confiait-elle. Les autres n'ont pas terminé et puis j'ai surtout envie de profiter de mes proches, de ma famille, que je n'ai pas encore vus, et de m'asseoir dans les gradins." En simple supportrice.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel