Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

John Lennon : La très vive émotion de sa première femme et leur fils, Julian !

Difficile d'imaginer que John Lennon eut pu avoir 70 ans, tant le mythe de l'ancien Beatle assassiné en 1980 semble échapper à l'emprise du temps... Si loin, et pourtant si proche ; si proche, et déjà si loin...

En de nombreux endroits du monde, on célébrait samedi le 70e anniversaire de la naissance de l'artiste, point de départ d'une grande série de célébrations qui seront autant d'hommages rendus jusqu'au 9 décembre, lendemain de la date qui marquera le trentième anniversaire de son assassinat, perpétré à New York, où Lennon vivait alors depuis des années. Une tragédie planétaire, qui demeure une douleur personnelle pour sa dernière épouse, Yoko Ono, très contrariée récemment par l'éventuelle libération (finalement refusée) du meurtrier.

C'est évidemment Liverpool, son berceau et celui de la Beatlemania (à laquelle le cinéma offrira bientôt un biopic dont les premières images ont été divuguées), qui cristallise toute l'émotion du moment et accueille les plus vibrants hommages. Parmi ceux-là, le dévoilement d'un monument d'une hauteur de plus de 5 mètres, puissamment symbolique : un monument européen pour la paix baptisé Paix et Harmonie dédié à la mémoire de l'interprète de Give peace a chance a été inauguré samedi 9 octobre par Cynthia, qui fut sa première épouse, et leur fils Julian.

C'est au Liverpool College of Art que Lennon avait rencontré Cynthia Powell en 1957. Cette dernière a, depuis, raconté combien elle le trouvait "effrayant" à cette époque, tout en étant attirée par lui. Au point que, ayant découvert sa fascination pour Brigitte Bardot, elle adopta le blond comme couleur de cheveux. Elle se rappelle également de ce soir de bal de promo où ils dansèrent ensemble et où Lennon lui demanda de sortir avec lui. Ce à quoi elle répondit qu'elle était déjà avec quelqu'un. Réaction du futur Fab Four : "Mais putain, je ne t'ai pas demandé de m'épouser !" C'est pourtant ce qui arriva quelque temps après, lorsque, devenus inséparables, Cynthia lui annonça sa grossesse : Lennon se résigna presque à se marier, le 23 août 1962, avec Brian Epstein, manager des Beatles, pour témoin.

Julian Lennon naquit le 8 avril 1963, alors que son père était en tournée avec le Fab Four. Tout comme la relation de ses parents, sa naissance fut gardée secrète, Epstein estimant que c'était préférable pour le business des quatre de Liverpool. Durant son enfance, les rapports entre Julian et son père furent distants, mais le garçonnet fut à l'origine du hit Lucy in the sky with diamonds : c'est en effet en ces termes qu'il décrivit à son paternel un dessin, figurant des étoiles et une camarade de classe, rapporté de l'école, lequel en fit le titre d'une chanson qu'on rapproche souvent de sa passion dévorant pour le LSD (un des éléments qui commença à créer un fossé avec Cynthia). Julian était en revanche très proche de Paul McCartney, qui composa pour lui Hey Jules, une chanson pour le réconforter qui devint un autre hit fameux : Hey Jude.

Après une séparation de deux ans, consécutive au départ de Lennon avec Yoko Ono à New York, Julian renoua avec John après 1973, et une réelle complicité se développa dès lors entre père et fils. Julian se souvient qu'ils eurent "de très bons moments". En 1980, dans une interview, John Lennon déclarait : "Sean était un enfant programmé, c'est toute la différence. Je n'en aime pas moins Julian pour autant. C'est mon fils, qu'il soit né à cause d'une bouteille de whisky ou de l'absence de pilules contraceptives à l'époque. Il est là, il est de moi, et ce sera toujours le cas." Peu après, il évoquait également "l'avenir" qu'ils auraient ensemble. D'avenir, il n'y en eut pas, avec l'assassinat, juste après, de Lennon devant son immeuble new-yorkais...

G.J.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel