Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Johnny Hallyday : Bosser pour lui "ça représente beaucoup d'argent"

Exclusif - Pierre Jouishomme, Vincent Delerm, le chanteur Miossec, Johnny Hallyday, Yodelice (Maxim Nucci) et Pierre-Dominique Burgaud - Johnny Hallyday présente son 50ème album studio "De l'amour" lors d'une conférence de presse organisée à l'hôtel The Peninsula Paris, à Paris, le 6 novembre 2015. © Cyril Moreau / Bestimage
9 photos
Lancer le diaporama
Exclusif - Pierre Jouishomme, Vincent Delerm, le chanteur Miossec, Johnny Hallyday, Yodelice (Maxim Nucci) et Pierre-Dominique Burgaud - Johnny Hallyday présente son 50ème album studio "De l'amour" lors d'une conférence de presse organisée à l'hôtel The Peninsula Paris, à Paris, le 6 novembre 2015. © Cyril Moreau / Bestimage
Le Breton a été l'un des derniers grands paroliers du rockeur.

La carrière de Johnny Hallyday a connu des hauts, des bas, des accidents industriels comme le concert à Las Vegas en 1996, des curiosités, comme son double album autour d'Hamlet... Miossec fait plutôt partie des hauts, des belles rencontres, de celles qui donne de grandes chansons comme 20 ans, sacrée Chanson originale de l'année aux Victoires de la musique en 2014. Evidemment, collaborer avec une telle star rapporte de l'argent mais, selon le Breton, vous permet surtout de changer de statut.

Dans une récente interview aux Inrockuptibles, publiée le 15 décembre dans leur hors-série Bye Bye Johnny, Miossec raconte : "Comme ses disques passent moins à la radio, [cela rapporte] pas autant que ça a dû rapporter à une époque. Mais c'est compensé par les droits Sacem sur les concerts. Et à l'arrivée, ça représente beaucoup d'argent." Assez pour se permettre l'impensable : "À l'époque de Sang pour sang, par exemple, ça m'a permis de jeter entièrement à la poubelle un album que je venais d'enregistrer et dont je n'étais pas content, raconte Miossec, fier de cette liberté artistique que lui a offerte cet argent. Ça m'a permis de rattraper ma connerie en payant de ma poche."

Je suis devenu... respectable

Bosser pour Johnny, c'est aussi offrir ses services à un monument français : "Ça a changé non seulement ma situation financière mais aussi ma place dans la société, poursuit Miossec. Tout de suite, les regards changent quand on écrit pour lui. Miossec ne dit rien à personne, mais les gens savent partout en France qui fait quoi chez Johnny. Je suis devenu... respectable. Ça donne de chouettes rencontres avec ses fans. Ces dernières années, j'ai pris un malin plaisir à amener à ses concerts des amis totalement réfractaires. Les voir se prendre une bonne claque est à chaque fois un plaisir."

C'est à la fin des années 1990 que Christophe Miossec collabore pour la première fois avec Johnny Hallyday. Il signe trois textes (Notre histoire, Remise de peine et Ex) pour l'album Sang pour Sang, composé par David Hallyday. C'est l'un des plus grands succès du rockeur avec plus de 2 millions d'exemplaires vendus et la Victoire de l'album de l'année en 2000. Les deux artistes se retrouvent en 2012 avec le succès qu'on connaît pour L'attente, pour lequel Miossec a écrit la moitié des chansons. Le Breton participera également aux deux derniers albums de la star : Rester vivant (2014) et le sublime De l'amour (2015).

Johnny Hallyday est mort dans la nuit du 5 au 6 décembre 2017. Avant son décès, il travaillait avec son complice Yodelice (Maxim Nucci) sur un nouvel album, sept ou huit chansons sont déjà terminées et sortiront sur un album posthume. Le rockeur repose au cimetière marin de Lorient à Saint-Barthélemy.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel