Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Julie Gayet - Hollande : L'actrice attaque Closer !

Tandis que François Hollande a déclaré hier lors de sa conférence de presse ne pas attaquer le magazine Closer pour le reportage publié vendredi 10 janvier exposant sa supposée romance avec Julie Gayet, l'actrice réagit à son tour et emprunte pour sa part la voie judiciaire. Selon les informations de RTL, elle attaque le magazine people.

Santiago Amigorena, ex-mari de Julie Gayet et père de ses deux enfants, s'exprimait lundi au micro de Nicolas Poincaré sur Europe 1. Peiné, il a raconté comment l'intéressée vit les révélations de Closer : "Julie est très calme, très sûre d'elle puisqu'il n'y a aucune faute, aucune tromperie." Une phrase bien énigmatique. Mais si l'actrice est calme, elle entend pourtant répondre à ce que le président qualifie lui-même d'"atteintes au respect de la vie privée" qu'il "déplore profondément".

Si l'actrice attaque, le président a choisi de ne rien faire malgré sa "totale indignation". Mardi soir à l'occasion de la conférence de presse de rentrée de l'Élysée, concernant l'affaire Closer, François Hollande n'a clarifié que ce point : "Mais je suis président, et donc protégé par une immunité. On ne peut pas m'attaquer. Puis-je attaquer les autres ? C'est une question de principe, mais comme tout citoyen, cela doit me conduire à poursuivre cette publication. Mais si je me retiens, c'est pour qu'il n'y ait pas deux poids, deux mesures. Mon indignation est totale. C'est une violation qui touche une liberté fondamentale, et qui peut tous vous concerner. Nous sommes un pays d'une grande liberté, mais nous devons avoir ce principe de respect, que nous avons tous, de la vie privée et de la dignité des personnes."

En mars 2013, Julie Gayet avait porté plainte pour identifier les auteurs d'une rumeur qui lui prêtait (déjà) une romance avec le président.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image