Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

K-11 : La mère de Kristen Stewart signe un film ultraviolent et perturbant

4 photos
Lancer le diaporama
Si vous trouviez que Kristen Stewart était une enfant d'Hollywood rebelle et à la recherche d'émotions brutes et intenses comme dans The Runaways ou Sur la route, sachez qu'elle tient sans doute ça de sa mère, Jules Stewart. La bande-annonce de sa première réalisation, K-11, est une plongée dans un enfer carcéral particulièrement glauque et violent.

Dans K-11, Goran Visnjic, star de la série Urgences, est un producteur de musique qui, après une nuit de drogue et d'alcool, se retrouve dans une section particulière d'une prison de Los Angeles. Réservée aux homosexuels, cette division de l'établissement est dirigée par un transsexuel qui répond au doux nom de Mousey.

De facture plutôt soignée, cette oeuvre accumule à travers sa bande-annonce les scènes choc et les situations traumatisantes. Pour ses premiers pas de réalisatrice après avoir été scripte sur des films comme xXx ou encore Hypertension 2, la mère de K-Stew n'a pas choisi la douceur... Ce projet, annoncé il y a deux ans, devait dans un premier temps compter sur la présence de sa fille, mais Kristen n'a pas fini dans cette prison sordide. Maman Stewart a poursuivi le projet sans elle, avec Goran Visnjic, dernièrement vu dans Millénium : Les hommes qui n'aimaient pas les femmes, de David Fincher, et Kate del Castillo, star mexicaine qui apparaît dans la série Weeds.

Récemment divorcée du père de Kristen Stewart, John, avec qui elle était restée unie par les liens du mariage pendant vingt-sept ans, Jules Stewart affiche beaucoup d'audace, mais provoque aussi le malaise. Si l'on ne peut se prononcer sur la qualité du résultat, le film se veut ambitieux et traumatisant. K-11 sortira aux États-Unis dans un circuit limité de quinze cinémas.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image