Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Kate Middleton, chic et bronzée pour sa rentrée, balance sur George et son bazar

Le prince William et Kate Middleton, duc et duchesse de Cambridge, arrivent aux locaux de l'association Youthscape à Luton le 24 août 2016. Une journée de rentrée avec un accent mis sur la santé mentale, leur grande cause.
37 photos
Lancer le diaporama
Le prince William et Kate Middleton, duc et duchesse de Cambridge, arrivent aux locaux de l'association Youthscape à Luton le 24 août 2016. Une journée de rentrée avec un accent mis sur la santé mentale, leur grande cause.
Jour de rentrée, pour le duc et la duchesse de Cambridge !

Après un été en toute discrétion, si ce n'est une escapade familiale dans le Sud-Ouest de la France qui n'est pas passée inaperçue, et à l'approche d'un mois de septembre chargé (il commencera par une visite de deux jours dans les Îles Scilly pour s'achever sur une tournée d'une semaine au Canada), le prince William et Kate Middleton faisaient leur rentrée ce mercredi 24 août 2016.

Si le duc de Cambridge avait de son côté repris avec vingt-quatre heures d'avance en compagnie de la chancelière allemande Angela Merkel, invité d'honneur mardi à Düsseldorf des commémorations des 70 ans de la création de l'état fédéré de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, il était bien présent auprès de son épouse Catherine pour leur grande cause : la santé mentale. La duchesse, qui multiplie depuis deux ans les prises de parole et les interventions publiques sur ce sujet, avait préparé le terrain en s'associant quelques jours plus tôt, au coeur de ses vacances, à une campagne de podcasts de sensibilisation du Anna Freud National Centre for Children and Families, dont elle est la marraine depuis 2015. "À travers mon travail auprès d'organisations qui viennent en aide aux familles et aux enfants, une chose qui m'a sauté aux yeux encore et encore, c'est que fournir rapidement de l'aide à un enfant qui a des difficultés est la meilleure chose que nous puissions faire pour aider nos enfants à grandir. Conscients de cela, William et moi sommes tous deux fermement convaincus que nous n'hésiterions pas à requérir une aide professionnelle pour George et Charlotte s'ils en avaient besoin", déclarait-elle dans son effort pour faire tomber les tabous.

George met un tel bazar !

Mercredi, William, en pantalon et veste dépareillés, et Kate, hâlée et superbe dans une robe blanc et bleu de L.K. Bennett (marque dont elle affectionne notoirement les escarpins – elle en portait en l'occurrence – et chaussures compensées) qu'elle avait revêtue en 2014 en Australie, étaient à Luton, ville de plus de 200 000 habitants à une bonne heure de route au nord de Londres, pour continuer leur combat, en trois temps. Dans la matinée, le couple rencontrait tout d'abord des associations locales engagées auprès des jeunes et pour leur bien-être, un rendez-vous organisé dans les locaux rénovés de Youthscape, un organisme centré sur l'apprentissage et l'innovation en faveur du travail des jeunes. William n'a pas résisté à quelques coups de billard et une petite partie de FIFA avec deux jeunes bénéficiaires de l'oeuvre et a bien sûr sélectionné son équipe de coeur – Aston Villa – pour les affronter, mais à peine avait-il eu le temps de marquer un but qu'il lâchait en vitesse la manette, ayant constaté que sa femme avait continué la visite sans lui. Il l'a rattrapée juste à temps pour tomber en plein atelier pâtisserie dans la cuisine toute neuve du lieu : "Ça sent rudement bon !, s'est exclamée la filiforme Kate devant un plateau de brownies. Vous mettez quoi dedans ? Seulement du chocolat ? Du golden syrup ? Bien !" William, goule sucrée, n'a pas hésité à demander à en goûter un. Et Kate, qui s'est aussi laissé tenter, de confier que ses tentatives de faire des gâteaux avec son fils George, 3 ans et visiblement toujours aussi énergique (pour ne pas dire turbulent), sont périlleuses : "Quand j'essaye de faire ça avec George à la maison, il y a du chocolat et du golden syrup partout. Il met tellement de bazar. C'est le chaos", a-t-elle révélé. On n'ose imaginer ce que ça donne lorsqu'ils jardinent ensemble...

Le jeune couple a eu une conversation avec deux adolescentes qui lui ont expliqué comment Youthscape les a aidées quand elles en ont eu besoin ; Ellis Jones a notamment perdu sa mère quand elle avait 14 ans, à peu près comme William, et a beaucoup apprécié les mots très réconfortants qu'il lui a adressés. Directement en lien avec leur préoccupation première, le duc et la duchesse ont également observé comment un groupe de soutien en ligne baptisé Alumina, sous l'égide de Self Harm UK, vient en aide à des jeunes pour les empêcher de se faire du mal, observation suivie d'une discussion avec l'association CHUMS, qui intervient auprès des enfants, adolescents et jeunes adultes confrontés au suicide. Avec plusieurs autres organismes, ils ont évoqué la campagne Minds Matter qu'ils ont personnellement – et sportivement ! – lancée avec le prince Harry pour favoriser la prise de conscience nationale sur le tabou de la santé mentale. En conversant avec des jeunes qui font du tir à l'arc pour surmonter leur mal-être, Kate n'a pu s'empêcher de rire en évoquant le souvenir de cette activité lors de sa visite au Bhoutan avec William : "Je ne crois pas que ma tentative puisse être considérée comme du tir à l'arc", s'est-elle amusée.

Deuxième étape de cette rentrée chargée, une visite au Keech Hospice Care, un établissement médicalisé qui accueille des enfants et des adultes atteints de maladies débilitantes et propose diverses formes de thérapie (pas seulement médicales, mais aussi par l'art, la musique...). À l'occasion des 25 ans d'existence du centre, célébrés autour d'un gâteau et d'une plaque commémorative, le duc et la duchesse de Cambridge, arrivés sous les acclamations d'une foule nombreuse, ont rencontré des patients, des familles et amis de patients et des bénévoles pour des moments riches en émotion. Ils se sont également intéressés particulièrement à la cellule d'aide au deuil de l'établissement. Un sujet sensible auquel ils sont également très attachés, notamment auprès de l'association Child Bereavement.

Pour finir, Kate et William se rendaient dans l'après-midi chez le constructeur de moteurs électriques Hayward Tyler pour remettre un prix à l'entreprise et inaugurer son "centre d'excellence" flambant neuf.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Meghan Markle et le prince Harry - Retour sur leur histoire d'amour.
Robbie Williams quitte précipitamment son domicile pour s'intaller dans un hôtel à Londres
Meghan Markle, le prince Harry et leur fils Archie en Afrique du Sud, le 25 septembre 2019.
Camila Cabello a commis un vol au palais Kensington
Meghan Markle et le prince Harry - Retour sur leur histoire d'amour.
Meghan Markle et le prince Harry - Retour sur leur histoire d'amour.
Meghan Markle et le prince Harry - Retour sur leur histoire d'amour.
Meghan Markle et le prince Harry - Retour sur leur histoire d'amour.
Meghan Markle et le prince Harry - Retour sur leur histoire d'amour.
Meghan Markle et le prince Harry - Retour leur histoire d'amour.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel