Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Kate Middleton époustouflante : le prix d'or de sa robe scintillante

Par Camille Dubois Rédactrice
Passionné par le monde du showbiz français, il est un grand fan de Cyril Viguier, Bénabar ou encore de Chevallier et Laspalès. Il met sa passion pour l'actu des stars au service de son poste de rédacteur
19 photos
Kate Middleton a mis le paquet pour l'avant-première mondiale du dernier James Bond, "Mourir peut attendre", à Londres, le mardi 28 septembre 2021, en choisissant une robe à cape signée Jenny Packham.

Faire rayonner le Royaume-Uni tout en promouvant son élégance, voilà le point commun de James Bond et de la famille royale britannique. Kate Middleton et son mari le prince William sont venus à deux, tout comme Camilla Parker Bowles et le prince Charles, à l'avant-première mondiale du tout dernier film du héros britannique, James Bond : Mourir peut attendre, le mardi 28 septembre 2021, forcément au Royal Albert Hall de Londres.

La duchesse de Cambridge avait fait confiance à la créatrice Jenny Packham pour une robe entièrement dorée surmontée d'une longue cape, disponible au prix de 3640 livres sterling (soit plus de 4200 euros). Ses cheveux relevés en chignon stylisé laissaient entrevoir de larges boucles d'oreilles de la marque londonienne O'Nitaa. William avait choisi une veste de velours avec des mocassins en cachemire de la firme Arthur Sleep.

Kate et William ont eu la chance de rencontrer tous les acteurs du film, notamment Rami Malek, Lashana Lynch, Ana de Armas, Léa Seydoux et évidemment, Daniel Craig, tout comme les scénaristes Neal Purvis, Phoebe Waller-Bridge et Robert Wade, ainsi que les auteurs de la bande-original de ce volet, Billie Eilish et son frère Finneas O'Connell.

Cette sortie est également l'occasion pour la famille royale de réaffirmer son influence dans l'audiovisuel britannique. Charles est toujours directeur de l'Institut britannique du film, qui développe la promotion et l'accès à la culture cinématographique et télévisuelle tout en gérant leur archivage. De son côté, William est président de l'Académie du film britannique et des arts télévisuels (Bafta) depuis dix ans. En plus d'être une cérémonie de remise de prix, l'institution développe et forme des talents émergents via plusieurs formations au Royaume-Uni, aux Etats-Unis et en Asie.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image