Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Kristen Stewart, "tellement homo", fait son coming-out et provoque Donald Trump

21 photos
Lancer le diaporama
Kristen Stewart au Saturday Night Live le 4 février 2017.
L'actrice américaine a publiquement évoqué sa sexualité lors de sa performance au "Saturday Night Live".

Invitée d'honneur (host) du dernier Saturday Night Live américain, Kristen Stewart a fait son petit effet. Face caméra sur le plateau de la célèbre émission, la belle a lâché le f-word (fuck, un mot banni des médias) et surtout, elle a réglé ses comptes avec Donald Trump sur un ton provocateur qui a fait jubiler une bonne partie de ses fans et des téléspectateurs.

K-Stew a notamment fait référence à son passif avec le nouveau président des États-Unis, revenant sur les fameux tweets que le milliardaire républicain avait écrits à propos de la relation tumultueuse entre la comédienne et Robert Pattinson. "Je suis un peu nerveuse parce que je sais que le président est probablement en train de regarder, et je sais qu'il ne m'aime pas trop", s'est amusée la star du soir, avant d'expliquer aux spectateurs le pourquoi du comment. "Il y a quatre ans, je sortais avec ce gars, Rob – Robert – on s'est séparés puis remis ensemble et, pour je ne sais quelle raison, ça a rendu Donald Trump complètement fou, raconte la jeune femme de 27 ans. Je sais ce que vous vous dites : c'est dingue, le président a tweeté sur toi une fois. Non non : le président a tweeté sur moi onze fois..."

Je pense que Trump était amoureux de mon petit ami

"Robert Pattinson ne devrait pas laisser de deuxième chance à Kristen Stewart. Elle l'a trompé comme une chienne et le refera. Il mérite tellement mieux", avait notamment écrit Trump en rebondissant sur le scandale selon lequel Kristen avait trompé Rob avec le réalisateur de Blanche Neige et le Chasseur. Incisive, l'intéressée n'a pas manqué de répliquer. "Pour être honnête, je ne pense pas que Donald Trump me détestait. Je pense qu'il était amoureux de mon petit ami, s'est-elle amusée. Parce qu'il a aussi tweeté ça : 'Le concours de Miss Univers 2012 sera diffusé en direct sur NBC et Telemundo le 19 décembre. Une invitation est disponible pour Robert Pattinson.'"

"Le président n'est pas l'un de mes grands fans, assure-t-elle. Ce n'est pas bien grave. Donald, si tu ne m'aimais pas à l'époque, tu ne vas sans doute pas m'aimer davantage aujourd'hui parce que j'anime le SNL et parce que je suis teeeeeellement homo, mec !" Cela n'aura échappé à personne, c'est bien la première fois que Kristen Stewart confie être lesbienne en public. Lors d'une interview en 2015, elle s'était amusée de sa sexualité sans pour autant faire son coming out. "Googlez-moi, je ne me cache pas", avait répliqué la star de Twilight aujourd'hui à l'affiche d'Un jour dans la vie de Billy Lynn. Si vous ressentez le besoin de vous définir, si vous êtes capable de décrire ce que vous êtes vraiment, alors faites-le. Mais je suis une actrice. Ma vie est basée sur cette putain d'ambiguïté et j'adore ça." Force est de constater que la belle a levé l'ambiguïté !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel