Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Lady Gaga gagne son procès... et veut la peau de la plaignante !

C'était le tube du printemps 2011 : le Judas de Lady Gaga, extrait de l'album Born This Way, s'est écoulé à près d'un million d'exemplaires rien qu'aux États-Unis, plus du double à l'international.

Pourtant, derrière ce hit se tenait un procès à enjeu. Une chanteuse répondant au nom de Rebecca Fancescatti accusait Lady Gaga d'avoir plagié son titre Juda de 1999. Elle a ainsi déposé plainte en août 2011 auprès de la cour fédérale des États-Unis. Outre des extraits audio, pour appuyer sa théorie, l'accusatrice souligne que son ancien bassiste, Brian Gaynor, a travaillé sur près de 17 titres de Lady Gaga dont certains ont composé l'album Born This Way.

La justice américaine a rendu son verdict et Lady Gaga a obtenu gain de cause, la cour fédérale ne reconnaissant pas le plagiat. Cependant, l'affaire ne s'arrête pas là. Lady Gaga réclame désormais 1,4 million de dollars à la plaignante au titre des frais de justice engagés, et notamment les honoraires de ses avocats. Le site américain TMZ révèle en effet que la superstar de la chanson a rempli les documents nécessaires pour faire valoir ses droits. Lady Gaga indique dans sa déposition qu'elle a passé trois ans à tenter de maintenir sa bonne réputation, salie par cette affaire.

C'est donc délestée de cette affaire, regonflée à bloc, que Lady Gaga peut poursuivre son ArtRave: The Artpop Ball, sa tournée mondiale, qu'elle présente à travers l'Europe cet automne, mais aussi la promotion de son surprenant album Cheek to Cheek, fruit de sa rencontre avec le crooner Tony Bennett. Dans les bacs depuis le 22 septembre, l'opus jazzy est porté par les premiers extraits I Can't Give You Anything But Love et Anything Goes.

Joachim Ohnona

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel