Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Laurence Jenkell décorée à nouveau des insignes de Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres

Par Camille Dubois Rédactrice
Passionné par le monde du showbiz français, il est un grand fan de Cyril Viguier, Bénabar ou encore de Chevallier et Laspalès. Il met sa passion pour l'actu des stars au service de son poste de rédacteur
34 photos
Laurence Jenkell, artiste mondialement célèbre pour ses oeuvres de bonbons, a reçu les insignes de Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres à Cannes (Alpes-Maritimes), le 8 septembre 2021.

Un bel honneur. Le 8 septembre 2021, l'artiste française Laurence Jenkell a été décorée des insignes de Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres par Laurent Stéfanini, ambassadeur de France à Monaco, depuis une cérémonie organisée à Cannes (Alpes-Maritimes) au Château de Crémat. La plasticienne connue mondialement particulièrement pour ses sculptures Bonbon a reçu ses insignes en présence de sa mère, son frère, sa nièce et ses deux filles Jennifer et Kelly.

Laurence Jenkell avait précédemment été décorée en présence de Brigitte Macron, Marlène Schiappa et de Bernard Montiel en juin 2020 depuis l'Elysée, à Paris, par l'ancien ministre de la Culture Frank Riester. Un comité réduit par les mesures sanitaires liées à la Covid-19. Il a donc été décidé qu'une nouvelle cérémonie, célébrée cette fois en plein-air et sous la douceur de la Côte d'Azur soit organisée. L'artiste de 55 ans aura donc été décorée à deux reprises des insignes de Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres. Une exception dont elle se réjouit.

Une "revanche et un pied-de-nez"

Laurence Jenkell a reçu un discours de la part d'Eric Ciotti, député de la 1e circonscription des Alpes-Maritimes. Mehdi Lemdjadi, le fondateur de l'agence Elie Art Events et Daniel Derichebourg, le PDG du groupe éponyme, l'un des leaders mondiaux dans le recyclage des métaux et la collecte de déchets, et propriétaire du Château de Crémat étaient présents, tout comme Robert Roux, adjoint au maire à la culture de la ville de Nice, Paul Maurice Morel, le directeur de la Fondation Paul Bocuse et encore, le docteur Bu Abdullah.
"C'est une reconnaissance qui me va droit au coeur. Jamais je n'aurais imaginé un tel moment. C'est quelque part comme une petite consécration, du moins une vraie reconnaissance. Une revanche et un pied-de-nez. C'est vrai que ça me va assez bien parce que je suis quand même une femme assez rebelle et mon sujet du moment, je l'ai réellement porté seule. Je l'ai imposé à travers le monde. Cela a été une vraie épreuve", a souligné Laurence Jenkell dans son discours, comme l'a rapporté YesICannes.

La plasticienne a rappelé l'essence de son travail avec l'objet bonbon et sa passion pour les torsions, que ce soit en plastique, en marbre ou en résine : "Le bonbon, c'est tellement un sujet qui me touche au plus profond de moi-même, j'en avais été privée durant mon enfance. Mais je pense qu'on nous a tous quelque part un rapport très particulier avec le bonbon. Il y a quelque chose de très fort qui se dégage de ce Bonbon et particulièrement de la torsion".

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image