Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Royauté

Le Petit Journal a tout d'un grand : L'impertinent Yann Barthès grille de Caunes

Le Petit Journal a tout d'un grand : L'impertinent Yann Barthès grille de Caunes

Lancée en 2004, Le Petit Journal de Yann Barthès n'était qu'une petite chronique de quelques minutes dans Le Grand Journal, programme phare des access de Canal+. L'élève a dépassé le maître finalement puisque, après avoir vu le temps alloué à cette pastille quotidienne croître d'année en année, Yann Barthès a fini par décrocher une émission à part entière à la rentrée 2011. Les audiences grimpent lentement mais sûrement...

Yann Barthès et son équipe voient surtout leur audience progresser massivement grâce à de très gros coups comme en 2012 lorsqu'il parvient à avoir en plateau tous les acteurs majeurs de la campagne des présidentielles : de Nicolas Sarkozy à François Hollande en passant par François Bayrou. Ou plus récemment en faisant plier la chaîne Fox News sur le dossier des "no go zones" à Paris, suite aux attentats parisiens du mois de janvier. "Je ne regarde pas Fox News, je regarde Le Petit Journal", avait lors déclaré François Hollande, apportant un soutien inestimable au rendez-vous de Canal+. Au début du mois, l'émission créait même l'événement en décrochant une interview du très rare Jean-Jacques Goldman en pleine polémique autour du nouveau single des Enfoirés.

Les audiences s'en ressentent puisque si, au début de la saison, Le Petit Journal fédérait 1,1 million de téléspectateurs en moyenne, l'audience a progressé de 55% en l'espace de six mois avec en moyenne 1,8 million de fidèles par diffusion depuis le début du mois de mars.

Le Petit Journal devance Le Grand...

Cette fulgurante ascension fait la joie de la chaîne d'autant que Le Petit Journal génère autant de rentrées publicitaires que Le Grand Journal d'Antoine de Caunes pour une durée moindre : 50 000 euros de recettes par diffusion selon Le Figaro en kiosques le jeudi 12 mars. La rentabilité à la minute est donc plus intéressante pour Canal+ !

De plus, Le Petit Journal séduit des annonceurs plus prestigieux grâce à ses 12% de part de marché sur les CSP+ (catégories socio-professionnelles supérieures), contre 9,6% pour Le Grand Journal. À l'heure où les autres chaînes gavent le téléspectateur de publicité, Canal+ se distingue avec un programme novateur, impertinent, humoristique et un traitement décalé de l'actualité parfois indigeste.

Du côté de la chaîne, remplacer Le Grand Journal n'est pas envisageable à l'heure actuelle. On songerait plutôt d'élargir le spectre du Petit Journal pour optimiser ses capacités à fédérer : "Ce programme a vocation à tester de nouvelles idées et à prendre plus de place. Il n'y a pas de limite", a confié un représentant de la chaîne cryptée au Figaro.

Joachim Ohnona

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image