Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Letizia d'Espagne : Une rose épanouie aux Canaries le jour des 44 ans de Felipe

Les écoliers de La Restinga étaient ravis de la visite princière. Felipe et Letizia d'Espagne étaient en visite, le 30 janvier 2012, sur l'île d'El Hierro, la plus occidentale de l'archipel des Canaries. L'île, classée réserve de biosphère à l'UNESCO depuis 2000, connaît la première éruption volcanique de son histoire.
20 photos
Lancer le diaporama
Les écoliers de La Restinga étaient ravis de la visite princière. Felipe et Letizia d'Espagne étaient en visite, le 30 janvier 2012, sur l'île d'El Hierro, la plus occidentale de l'archipel des Canaries. L'île, classée réserve de biosphère à l'UNESCO depuis 2000, connaît la première éruption volcanique de son histoire.

Felipe d'Espagne aurait pu faire l'effort de choisir une cravate rose dans sa garde-robe, et on sait qu'il en a ! Tandis que son épouse la princesse Letizia, après avoir été impeccablement sobre pour la réception du couple présidentiel péruvien, jouait les jolies fleurs décontractées avec un gilet rose fuchsia porté sur un pantalon à pinces gris, à l'occasion de leur visite officielle dans les Canaries sur l'île El Hierro, l'héritier du trône d'Espagne se signalait vestimentairement ce lundi 30 janvier 2012 par un cocktail de couleurs décomplexé : une veste café au lait, une chemise bleu ciel, une cravate orange, un pantalon anthracite et des chaussures auburn... Cette mise chamarrée pourrait-elle être le résultat d'un défi lancé par son élégante épouse pour ses 44 ans ? Car, ce 30 janvier, le prince des Asturies a 44 ans, et les habitants insulaires d'El Hierro, très au courant de l'affaire, n'ont pas manqué de lui réserver un accueil d'autant plus chaleureux pour son anniversaire.

La plus occidentale, plus petite (278 km², soit à peine 1/30e de la Corse) et géologiquement plus jeune île de l'archipel des Canaries, l'île volcanique El Hierro, également dite l'île du Méridien (rapport au méridien origine défini par Ptolémée dans sa Géographie), connaît depuis octobre 2011, après une intense activité sismique estivale, sa première éruption des temps historiques, qui a donné lieu à une émission sous-marine de lave au sud-ouest de l'île (à quelques kilomètres de LaRestinga), qui compte environ 11 000 habitants répartis sur trois municipalités. El Hierro est réputée également pour avoir été la première île du nouveau millénaire désignée en 2000 Réserve de biosphère par l'UNESCO, classification allouée à des zones modèles alliant préservation de la biodiversité et développement durable. Dans cette optique, El Hierro devrait devenir dans les prochaines années la première île au monde autonome en électricité grâce à une centrale hydro-éolienne. Autnat dire que les prétextes à visite princière dans ce petit paradis de l'Atlantique sont nombreux...

Précisément, le prince Felipe a tenu à affirmer sa confiance en l'avenir d'El Hierro, à apporter le total soutien de la Couronne et à exprimer son admiration, tant devant la détermination et l'innovation dont fait preuve l'île que devant ses traditions et sa beauté spectaculaire. "Nous étions impatients et curieux d'en savoir plus, directement sur le terrain, sur la situation générée par l'éruption sous-marine et l'activité sismique de l'île ces derniers mois, mais aussi sur vos préoccupations et les conséquences, concernant la durée du phénomène et votre avenir", a déclaré le fils du roi Juan Carlos Ier. "Dans cet effort pour surmonter cette épreuve, vous n'êtes pas seuls : l'Etat et la Communauté autonome va vous aider, avec des moyens et des hommes, et avec des mesures administratives pour vous soutenir, renforcer vos leviers de développement et vous permettre de réfléchir sereinement à ce qui vous attend."

En visite dans la région de La Restinga, qui a le plus été marquée par l'entrée en éruption sous-marine, le prince Felipe et la princesse Letizia, accompagnés par le ministre de l'Industrie et du Tourisme José Manuel Soria ainsi que le président des Canaries Paulino Rivero, ont été accueillis avec beaucoup de ferveur, notamment par de jeunes écoliers tout heureux. Letizia a même pris dans ses bras deux jumelles en bas-âge. Dans ce village de pêcheurs de 500 âmes, dont le quotidien a été bouleversé par l'éruption survenue à moins de 7 kilomètres du littoral et de la Punta La Restinga, le prince et la princesse des Asturies ont rencontré les autochtones, mais aussi des scientifiques, secouristes, membres de la Croix-Rouge et militaires venus prêter assistance. Sur place, comme ils le souhaitaient, Felipe et Letizia se sont fait expliquer comment le secteur de la pêche et celui du tourisme (plongée notamment) allaient gérer cet aléa considérable, mais aussi ce que les scientifiques comptaient faire pour l'avenir de la réserve marine. Le volcan a déjà rejeté 145 millions de m³ de lave et est déjà la deuxième plus longue de l'histoire de l'archipel des Canaries.

Le couple princier a également été convié à une réunion des municipalités d'El Pinar, Valverde et La Frontera, animée par un petit spectacle d'un groupe folklorique, et n'a pas manqué de découvrir le complexe "Vent Gorona", la fameuse installation hydro-éolienne qui pourrait faire bientôt d'El Hierro une référence mondiale en matière d'énergie renouvelable et de développement durable.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel