Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Lilian Thuram, sa touchante déclaration à son fils Marcus : "Le temps est venu qu'il entende enfin..."

17 photos
Avec l'équipe de France, Marcus Thuram tentera de gagner l'Euro 2020, 21 ans après le sacre de son papa Lilian Thuram ! Avant le début du tournoi, les deux hommes se sont livrés dans une interview croisée. L'occasion pour l'ancien footballeur de dire à son fils "tout le bien [qu'il] pense de son début de carrière."

J-7 avant le début de l'Euro 2020 ! Marcus Thuram y participera avec l'équipe de France et tentera, comme son père Lilian Thuram l'avait fait en 2000, de monter sur le toit de l'Europe. Avant le début des hostilités, les deux hommes se sont prêtés à leur toute première interview croisée.

"Le temps est peut-être venu qu'il entende - enfin - publiquement tout le bien que je pense de son début de carrière", explique Lilian Thuram à L'Équipe. L'ancien footballeur 49 ans, qui fut longtemps protecteur de son fils Marcus Thuram (23 ans), s'est livré sur leur relation et sur sa vie de famille pour le quotidien sportif. Il reconnaît ne pas avoir envisagé que ses deux garçons (le plus jeune, Khéphren, est aussi footballeur) exercent le même métier que lui.

"Je voulais qu'ils fassent d'autres sports. Marcus a commencé avec le judo et l'escrime. On vivait alors en Italie, où les joueurs de foot sont considérés comme des demi-dieux. Je savais très bien que si je le mettais au foot, il allait devenir le fils de Thuram. À son âge, cela aurait été trop compliqué pour lui. Donc, il ne jouait qu'à la maison ou au parc avec ses copains", explique l'ancien athlète aux 142 sélections en équipe de France. Marcus a attendu 2006 et le transfert de son papa au FC Barcelone, "dans un cadre plus facile à gérer", pour prendre une licence au sein d'un club.

"J'ai vraiment compris qu'il était footballeur lorsque nous sommes arrivés à Barcelone. Quand je l'ai vu jouer avec Ronaldinho, là j'ai compris", poursuit Marcus Thuram. Alors âgé de 9 ans, il a le privilège de croiser les stars du Barca de l'époque, incluant Thierry Henry et Lionel Messi.

Depuis, Marcus Thuram a gravi les échelons, jusqu'à jouer la Ligue des Champions et intégrer l'équipe de France. "Dans le foot, être un fils de est dangereux", expliquait Robert Pirès au Parisien en novembre dernier. Le jeune homme n'a visiblement pas ce problème. "Pour moi, c'est une fierté de porter le nom de Thuram dans mon dos. Ce n'est pas que Lilian. Thuram, c'est une histoire de plusieurs générations. Avec Khephren et papa, on parle parfois de nos ancêtres et c'est une fierté de pouvoir écrire une page de cette grande famille", explique-t-il à L'Équipe. Pourtant, les incidents impliquant Marcus jaillissent également sur son père. Ce fut le cas en décembre, quand il a craché au visage d'un adversaire.

J'ai mis plusieurs jours avant de parler à mon père

"Je regardais le match, j'ai été extrêmement choqué, je me suis même posé la question à savoir est ce que c'était vraiment mon fils en fait", avait alors expliqué Lilian Thuram sur RCI Guadeloupe. "Quand je fais ce geste, je rentre directement dans le vestiaire et j'appelle Khephren en espérant qu'il n'a pas vu les images. J'ai mis plusieurs jours avant de parler à mon père", confie Marcus à L'Équipe. Évoquant lui aussi l'image des Thuram, Lilian ajoute : "J'ai dit à Marcus ce que je pensais car je l'aime trop pour ne pas lui dire la vérité. J'ai ajouté qu'il doit penser à respecter ceux qu'il aime, sa maman, sa grand-mère, ses tantes, ses oncles, son frère et moi, d'autres gens qu'il aime, et surtout lui-même."

Cette saison, au Borussia Mönchengladbach (en Allemagne), Marcus Thuram a inscrit 11 buts en 40 matchs, toutes compétitions confondues. Il tentera d'inscrire ses premiers buts en bleu dès mardi 8 juin, date du dernier match de préparation avant l'Euro face à la Bulgarie. L'équipe de France entrera en lice le mardi 15 juin et rencontrera l'Allemagne.

Lilian Thuram soutiendra évidemment les Bleus et son protégé. Il lui révèle, en toute fin d'interview : "Non, franchement, Marcus, tu m'impressionnes. Et surtout ne perds jamais ton sourire !"

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image