Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Lilian Thuram, ses fils Marcus et Khéphren victimes de racisme : son anecdote choquante

11 photos
Lancer le diaporama
Lilian Thuram dans ("Sept à Huit") sur TF1. 2021
L'ancien footballeur a livré un témoignage bouleversant sur TF1. Dans l'émission "Sept à Huit", Lilian Thuram a parlé racisme. Ses fils et lui en sont malheureusement victime comme il l'a fait savoir.

Dimanche 17 janvier 2021, dans le "portrait de la semaine" d'Audrey Crespo-Mara dans Sept à Huit (TF1), Lilian Thuram a souhaité parler de racisme. Il faut dire que sa mère, lui et ses fils en ont été et en sont encore les victimes. Face caméra, le sportif a fait part de ce combat qui remonte à une blessure d'enfance.

L'homme de 49 ans a grandi en Guadeloupe. Sa mère est partie en métropole afin d'offrir une vie meilleure à ses enfants. Mais une fois la famille réunie en France, le jeune Lilian Thuram qui est en CM2 se fait insulter de "sale noir" par certains de ses camarades. "Une morsure" dont il fait part à sa mère qui lui dit que le racisme est une fatalité et que ce sera toujours ainsi. C'est cette blessure d'enfance qui est à l'origine du combat de celui qui sort le livre La pensée blanche.

Lilian Thuram y explique "qu'en fonction de la couleur de peau on fait face à plus d'obstacles" et prend l'exemple des contrôles de police. Il évoque ensuite ses deux fils qui sont aussi footballeurs professionnels : Khéphren (19 ans) qui est milieu défensif à l'OGC Nice et Marcus (23 ans) qui est attaquant au Borussia Mönchengladbach. "J'explique à mes enfants qu'ils sont vus comme noirs et que donc il faut faire très attention car si il y a un problème avec la police il va falloir être très calme. Je leur dit de garder à l'esprit qu'ils sont noirs pour ne pas qu'ils soient surpris. Le racisme est culturel et c'est partagé par plus de gens qu'on ne le croit", raconte-t-il.

Lilian Thuram a ensuite raconté une anecdote récente qui montre que ses fils et lui sont victimes de racisme. Tous les trois sont sortis d'un restaurant et ont tenté de prendre un taxi. "Nous sortons du restaurant très tard, on essaie de prendre un taxi. Le premier refuse de nous prendre, en disant : 'Non, non, c'est pas moi, c'est l'autre...' On arrive, il refuse de nous prendre. On se dirige vers le troisième taxi et ce monsieur me dit : 'Ah, Monsieur Thuram, vous allez bien ? Ils ne vous ont pas reconnu !' Vous voyez la violence de cette phrase ?", raconte-t-il.

Le célèbre sportif est ensuite revenu sur l'incident qui a concerné récemment son fils Marcus. Samedi 19 décembre, le jeune attaquant et son équipe du Borussia Mönchengladbach recevaient Hoffenheim pour une nouvelle journée de Bundesliga. Les locaux se sont inclinés sur le score de 1 à 2, une défaite aggravée par l'exclusion de Marcus Thuram. Il a reçu un carton rouge à la 78e minute, pour avoir craché au visage du défenseur autrichien Stefan Posch. "C'est très irrespectueux pour l'adversaire, pour lui-même et pour sa grand-mère. Je pense que les personnes qu'il aime beaucoup ont pu lui dire à quel point ils sont déçus", a commenté l'interviewé.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image