Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Loana accuse Sylvie Ortega de vol : une plainte bientôt déposée, une vidéo exclusive dévoilée

12 photos
Voir 12 photos
Vidéo exclusive de Loana dans "TPMP" sur C8
Le 1er mars, Eryl Prayer était invité dans "Touche pas à mon poste" pour revenir sur les dernières révélations concernant Loana. Cette dernière a également enregistré une vidéo afin de proférer une nouvelle accusation et annoncer sa volonté de porter plainte.

L'affaire a pris un autre tournant. Le 22 février 2021, Loana a été hospitalisée dans un état très grave. Il s'est dit qu'elle avait consommé une dose massive de GHB. Mais selon la gagnante de Loft Story 1 (2001), la raison serait tout autre. Actuellement de nouveau internée dans une clinique psychiatrique, elle a pris la parole le 27 février pour expliquer qu'elle avait été aux urgences pour "une intoxication médicamenteuse". Elle a ensuite accusé Sylvie Ortega d'être à l'origine de son état, des faits que la veuve de Ludovic Chancel a niés. Le 1er mars 2021, l'équipe de Touche pas à mon poste (C8) est revenue sur l'affaire et a invité Eryl Prayer, l'amie de la blonde de 43 ans.

Dans un premier temps, Eryl Prayer a tenu à faire savoir que Sylvie Ortega n'était en aucun cas l'agent de Loana comme elle le disait. Si elles étaient amies, l'ex-candidate de télé-réalité est désormais remontée contre elle. Aujourd'hui, la maman de Mindy va "très bien" et compte bien saisir la justice après ce qu'il s'est passé. Dans une vidéo exclusive dévoilée dans TPMP, sur laquelle elle apparaît souriante, elle assure tout d'abord que c'est bien elle qui a écrit les messages accusant Sylvie de lui avoir donné des médicaments à son insu. "Par contre, je tenais à ajouter à l'attention de Sylvie que ma valise est étrangement vide. Il manque des bijoux à ma rosace que tu aimais tant. Je n'ai même plus de culottes, plus de fer à friser, plus de bijoux, plus rien dans ma valise. Et tu étais celle qui était à côté de moi dans la chambre d'hôtel. Je vais aussi porter plainte pour vol de tous les bijoux que tu m'as pris", a-t-elle ajouté.

Ce n'est pas tout, Loana a rappelé qu'elle n'avait en aucun cas fait une overdose de GHB. "Je tiens à vous préciser que je n'ai pas pris de drogue. J'ai mes analyses pour le prouver. C'était à cause de médicaments ce coma de plusieurs heures qui aurait pu me coûter la vie. Après comment je les ai pris... Je n'avais pas d'ordonnance, je n'avais pas de médicaments. Je n'ai pas pris de drogue ni d'alcool donc forcément, c'est quelqu'un qui me les a donnés. Je vais porter plainte pour diffamation parce que je n'ai pas pris de drogue ce jour-là et ce sont tes médicaments qui m'ont mis dans le coma", a-t-elle poursuivi.

Prise de conscience pour Loana

Eryl Prayer l'assure, Loana a aujourd'hui compris que Sylvie Ortega "n'était pas une bonne personne" pour elle. Le sosie d'Elvis l'a ensuite accusée de l'avoir harcelé sur les réseaux sociaux. "C'est une folle, une sal**pe, c'est tout ce que j'ai à dire. Loana ne veut plus voir ta gueule de sorcière", a-t-il conclu. Sylvie Ortega sera présente mardi 2 mars dans TPMP pour son droit de réponse.

Pour rappel samedi, Loana s'est dite "enfermée dans une chambre blanche, sans télé, à regarder le plafond, à cause de la dose massive de médicaments" donnée par Sylvie Ortega "pour [la] faire crever". Elle a en plus assuré qu'elle lui avait donné deux Temesta [un anxiolytique, NDLR], deux Xanax 50 et deux Imovane [un somnifère, NDLR], ce qui l'a fait tomber "dans le coma plusieurs heures". "Il n'y a aucune histoire de drogue. J'ai même les analyses pour le prouver. Ni alcool... Intoxication médicamenteuse !!! C'est tout. Je ne suis pas dépressive ni à bout, au contraire", avait-elle également précisé.

Après avoir découvert ces déclarations, Sylvie Ortega a vite réagi. "Accusations très, très graves. Je ne peux lui en vouloir car c'est une personne malade et addict a des substances. Donc Loana essaie de sauver son honneur, car elle a affirmé sur TPMP que la drogue c'était fini ! N'assumant pas, elle rejette la faute sur moi", a-t-elle expliqué. Et d'ajouter que "si les médecins avaient vu une dose massive de médicaments, [elle aurait] été directement interpellée par la police".

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image