Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Lorie Pester interdite de congeler ses ovocytes en France: "C'est une déception"

13 photos
Lancer le diaporama
Dans son livre "Les Choses de ma vie", la chanteuse et actrice explique que bien qu'elle soit atteinte d'endométriose, elle n'a pas eu le droit de congeler ses ovocytes en France. Un sujet sur lequel elle s'est épanchée lors d'une interview accordée à "Purepeople".

Lorie Pester ne le cache plus. Dans son livre Les Choses de ma vie, paru aux éditions Ipanema le 4 octobre 2018, la belle blonde de 36 ans explique être atteinte d'endométriose, une maladie gynécologique qui a de lourdes conséquences sur la fertilité.

Et, comme elle souhaite devenir maman, elle s'est envolée pour l'Espagne afin de congeler ses ovocytes. Une opération qu'elle devra de nouveau subir comme elle l'a expliqué à Purepeople : "Dans le bouquin, j'explique que j'ai congelé mes ovocytes mais que normalement, pour une éventuelle FIV, il en faut 10 ou 12. Ils n'ont pu m'en prélever que 5, donc il va falloir que je recommence pour qu'ils en prélèvent encore un peu plus."

Si Lorie Pester est allée à l'étranger pour le faire, c'est parce qu'en France, toutes les femmes ne sont pas autorisées à faire congeler leurs ovocytes. Une situation qui agace la star de Demain nous appartient : "C'est une incompréhension, une déception. Les choses sont peut-être en train de changer parce qu'il y a une loi qui va, au printemps 2019 j'espère, être votée pour que les femmes puissent congeler leurs ovocytes en France. Aujourd'hui, on peut le faire si on a un traitement de chimiothérapie ou si on est atteinte d'endométriose, ce qui est mon cas. Mais pour cette loi, je ne suis pas assez atteinte. J'aimerais bien savoir où est le critère."

Toute reproduction interdite sans la mention de Purepeople.com.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel