Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Maeva Martinez maman : récit de son accouchement long, avec les détails pas glamour

12 photos
Voir 12 photos
Plus d'un mois après la naissance de son premier enfant, Maeva Martinez a enfin trouvé le temps de parler de son accouchement. Ses longues heures passées à l'hôpital, les douleurs qu'elle a ressenties mais aussi la panique... Elle dit tout !

Maeva Martinez a depuis longtemps décidé de ne rien cacher à sa communauté. Et, depuis qu'elle est devenue maman d'un petite garçon prénommé Gabriel le 9 janvier dernier, l'ancienne candidate de télé-réalité est d'autant plus transparente. Ainsi, pas question pour elle de faire croire que son entrée dans le monde de la maternité a été une partie de plaisir. Bien au contraire, Maeva Martinez a rencontré de nombreuses difficultés avec son nouveau quotidien, révélant souvent être à bout. Il en va de même pour son accouchement.

La jolie brune a enfin trouvé le temps de raconter en détails ce jour qui a bouleversé sa vie. À travers une vidéo postée sur Instagram dans laquelle elle apparaît au côté de son mari Julien, Maeva s'est confiée sur chaque étape avant l'arrivée de bébé, révélant l'envers du décor. Le couple a décidé de se rendre à la maternité dans la soirée, avant 22h30. S'en suit alors de longues heures d'attente. "Elle (la sage-femme, ndlr) m'a mise sous monitoring pendant trente minutes, et a regardé à combien j'étais ouverte... avec ses doigts. Ce qui m'a fortement surprise parce que moi je pensais qu'on regardait ça avec une échographie ou je ne sais quoi. Enfin bref, le col de l'utérus doit être ouvert à 10 pour pouvoir accoucher et moi j'étais à rien du tout. Donc on nous a mis au bain, on avait le choix entre la salle de travail et le bain. Donc une heure et demi de bain, de souffrance", s'est-elle souvenue.

Après quoi, Maeva Martinez a été installée dans une chambre pour y attendre de commencer le travail. Mais, au petit matin, elle était encore très loin de rencontrer son fils. En revanche, la douleur, elle, était toujours bien présente, ce qui l'a poussée à recevoir la péridurale. Une nouvelle étape éprouvante pour la jeune femme. "La péridurale s'est bien passée, le docteur m'a fait une petite anesthésie locale et m'a ouvert au niveau de mon tatouage parce qu'effectivement il ne faut pas laisser passer l'encre et c'était un endroit où j'avais mon tatouage." Quelques heures plus tard, l'ex-candidate de Secret Story n'est toujours pas maman mais est victime de plusieurs effets indésirables dus à l'anesthésie. "J'étais mouillée... Donc j'ai dû me pisser dessus en fait", s'amuse-t-elle aujourd'hui. Résultat, on lui a posé une sonde urinaire. "J'étais paniquée mais heureusement je n'ai rien senti comme c'était toujours endormi à cet endroit-là. Et on m'a rassuré en me disant qu'on faisait ça à chaque accouchement. Mais je ne le savais pas, pourquoi on ne prévient pas ?", s'est-elle agacée.

Un moment "traumatisant mais magique"

Finalement, la poche des eaux de Maeva est percée et Maeva prête à accoucher. Comme à son habitude, c'est avec beaucoup de naturel que la brunette raconte ce moment : "Donc là, le travail s'est fait très très rapidement, et tu n'as plus qu'à pousser comme si tu avais envie de faire caca. Il faut savoir que ça faisait 21h, je n'en pouvais plus. Et un autre truc qu'il faut savoir aussi c'est qu'avec la péridurale, tu ne peux pas te retenir et tu pètes. Enfin bref, on est parti sur une heure de poussée, et puis il est arrivé." Et pour elle de souligner un détail important : "Mais quand tu crois que tu as fini, on te dit qu'il faut encore pousser une dernière fois pour sortir le placenta... Heureusement, en une contraction, trois poussées, il est sorti en entier parce que sinon ils vont le chercher à l'intérieur avec la main".

Maeva Martinez a donc vécu un accouchement plutôt compliqué et qui lui a causé beaucoup de souffrance. Mais devenir maman d'un petit Gabriel a été sa plus belle récompense. "Voilà pour ce moment traumatisant mais incroyablement magique", a-t-elle conclu.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image