Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Marilyn Monroe retrouvée morte il y a 50 ans : Les copies les plus folles

24 photos
Lancer le diaporama
Angelina Jolie en sosie inavoué de Marilyn dans 7 jours et une vie (2002).

Avec elle, Hollywood a perdu une parcelle de son coeur, emportée par un mythe que les studios avait façonné et brisé. Retrouvée morte le 5 août 1962 dans la Cité des anges, Marilyn Monroe est entrée dans l'histoire du cinéma américain comme une icône indémodable et insondable, sublime et sensuelle étincelle lentement consumée sur la scène publique.

Cinquante années se sont écoulées depuis sa mort mystérieuse et alors que le monde se délite et que les modes disparaissent, Marilyn reste solidement ancrée, citée, parodiée et copiée. L'actrice est relativement méconnue, le mythe, inlassablement ressassé, et la star, éternellement exploitée.

Angelina Jolie dans 7 jours et une vie (2002)

Oscarisée pour Une vie volée (1999) et hollywoodisée avec Lara Croft : Tomb Raider (2001), Angelina Jolie n'évite pas la case bluette avec cette mièvre comédie romantique où elle incarne une reporter coincée qui voit sa vie basculer lorsqu'elle apprend sa mort imminente. Le vide du scénario aidant, le film laisse tout le loisir d'admirer l'étonnante allure de l'actrice, métamorphosée en blonde platine de mauvaise qualité. Débarrassée de son brushing, de ses lentilles et de ses autres artifices, elle révèle ses failles de petite fille innocente, écrasée par l'envie d'être une icône aux yeux du monde. La copie est clairement bêtasse mais Angelina Jolie reste une star pas comme les autres, qui a rarement exploité cette facette.

Sophie Quinton dans Poupoupidou (2011)

Restée discrète depuis sa révélation dans Qui a tué Bambi ? (2003) de Gilles Marchand, Sophie Quinton a retrouvé un rôle de premier ordre dans ce polar décalé, entre Twin Peaks et les Monthy Python. Paumée en Franche-Comté, elle incarne une présentatrice météo persuadée d'être la réincarnation de Marilyn Monroe. Appelé pour résoudre le mystère de son meurtre, Jean-Paul Rouve découvre les secrets de cette blonde mélancolique perdue dans la neige.

Samantha Morton dans Mister Lonely (2008)

Première incursion de Harmony Korine dans un cinéma plus mainstream, cette histoire de sosies réunis comme dans une secte prouve une nouvelle fois le fabuleux magnétisme de Samantha Morton. Étrange sosie de Marilyn mariée à Charlie Chaplin mais courtisée par Michael Jackson, elle incarne une version de la star hors du temps.

Megan Hilty dans Smash (2012)

Estampillée icône, collée sur les tasses et reproduite dans chaque supermarché, Marilyn Monroe est une candidate idéale pour le petit écran, cellule populaire de la copie et de la sérialisation. En l'occurrence, Smash raconte les coulisses d'un spectacle de Broadway où deux comédiennes s'affrontent pour incarner la star blonde. Provinciale naïve ou arriviste machiavélique, elles représentent les deux faces du rêve hollywoodien, l'avant et l'après de la machine.

Lana Del Rey dans National Anthem (2012)

Marilyn avait été modelée par les studios, Lana Del Rey l'a visiblement choisie. Renommée et recalibrée après ses premiers essais musicaux, la chanteuse s'est rattachée à l'histoire américaine, des Rolls Royce à Nancy Sinatra. Lèvres pulpeuses et moue sexuée, elle reprend la Happy Birthday de Marilyn avec sa chevelure brune avant de se mettre en scène avec un JFK noir. Lana Del Rey ne sera pas machée par l'Histoire puisqu'elle la réécrit.

Nicole Kidman dans Moulin Rouge ! (2001)

Après Madonna, Nicole Kidman chante les louanges des diamants dans la comédie musicale de Baz Luhrmann. Perchée sur son trapèze, elle apparaît pour la première fois au-dessus d'une foule d'hommes fascinés avant de se trémousser parmi eux en hurlant son amour des diamants, meilleurs amis de la femme. Réécriture rock et sensationnelle de la chanson de Marilyn, cette séquence endiablée propulse l'icône blonde au pleine modernité.

Paris Hilton, Lindsay Lohan, Jessica Simpson et Cie

Marilyn est morte seule et dans le silence, broyée par la machine des studios et méprisée par une partie de la profession, mais Marilyn est aussi très cool pour toutes les starlettes décérébrées. Passage oblige de la séance photo bas de gamme, la perruque blonde a été portée par quantité de célébrités. Parmi elles, Jessica Simpson a repris une célèbre couverture de Marilyn, Paris Hilton a sorti la panoplie du porno chic et Lindsay Lohan a reproduit la dernière séance dénudée de l'icône.

Forever Marilyn, l'étrange statue de Marilyn Monroe à Chicago

C'est l'autre mystère de l'actrice. Pourquoi la ville de Chicago a-t-elle décidé d'ériger une statue de 8 mètres de Marilyn Monroe en plein milieu du centre-ville ? Construite par Seward Johnson, la chose a heureusement une durée de vie limitée, mais elle a forcément interrogé les médias. Tirée de la scène culte de Sept ans de réflexion (1955) et sa célèbre bouche de métro, la statue permettait d'ailleurs aux curieux de voir pour la seule et unique fois de leur vie la petite culotte de Marilyn.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image