Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mathilde Seigner : Retour sur le parcours d'une actrice nature et passionnée

Mathilde Seigner, on la connaît par son franc-parler, son naturel, sa famille. Femme au grand coeur, mère de famille aimante, l'actrice s'est fait un nom dans le cinéma. Une fois de plus, elle fera beaucoup parler d'elle dans les mois à venir, puisqu'elle sera à l'affiche de trois film : La Guerre des boutons, sorti le 14 septembre, Dans la tourmente que l'on pourra découvrir le 11 janvier 2012, et Bowling le 13 juin 2012.

Une famille de comédiens !

L'actrice de 43 ans a fait ses débuts à 26 ans dans le monde du cinéma. C'est en 1994, dans Le Sourire de Claude Miller, que le public va découvrir le joli minois de l'actrice, qui joue dans ce long métrage aux côtés de sa soeur, Emmanuelle Seigner. L'actrice retrouvera le réalisateur quelques années plus tard dans Betty Fisher et autres histoires.

La famille Seigner, c'est une famille de comédiens. Son grand-père, Louis, était un acteur français de cinéma et de théâtre. Il fut professeur, au conservatoire national d'art dramatique français, et doyen de la Comédie-Française. Sa tante, Françoise, fille de Louis, était comédienne, sociétaire de la Comédie-Française. Sa soeur aînée, Emmanuelle, a épousé le réalisateur Roman Polanski le 30 août 1989, et a une longue carrière de comédienne derrière elle. Quant à sa petite soeur Marie-Amélie, après avoir essayé la comédie dans La Vie moderne, elle se consacre désormais pleinement à sa carrière de chanteuse.

Une famille d'artistes, mais dont Mathilde a réussi à se démarquer, comme elle l'a confié au magazine Elle, le 29 octobre 2009. Elle dit de sa relation avec sa soeur Emmanuelle: "Nous étions très différentes. Je ne me suis pas construite en opposition à elle. J'ai eu des rôles dans lesquels elle aurait été moins crédible." Un contexte familial déterminant, donc, mais au sein duquel elle a su imposer sa propre crédibilité cinématographique.

Une actrice talentueuse et passionnée

La filmographie de Mathilde Seigner est des plus éclectiques. Le premier film dans lequel elle fait véritablement sensation, est Rosine, de Christine Carrière, dans lequel elle incarne une jeune mère adolescente dans un milieu ouvrier. Elle obtient, suite à ce rôle, le prix Michel Simon en 1995. Puis en 1999, alors qu'elle était à l'affiche de la comédie dramatique Vénus Beauté (Institut), elle reçoit le prestigieux prix Romy Schneider. La carrière de Mathilde commence fort !

Par la suite, elle va réussir à ne pas s'enliser dans les rôles dramatiques, et sera un atout dans les comédies, comme dans Belle maman en 1990 aux côtés de Catherine Deneuve, puis, plus tard, dans Tout pour plaire avec Anne Parillaud et Judith Godrèche, Palais Royal de et avec Valérie Lemercier, ou encore Camping en 2006 et sa suite en 2010, avec sa star Franck Dubosc.

Elle brillera aussi dans les drames, dans Zone libre qui a lieu pendant la guerre, ou encore dans son rôle de femme au bord de la souffance dans Danse avec lui. Il ne faut pas oublier sa prestation dans Le passager de l'été, qui a lieu dans un petit village du Cotentin, dans les années 1950. Elle sera en tête d'affiche de la comédie dramatique Une hirondelle a fait le printemps, en 2001.

C'est, dans ses derniers rôles au cinéma, que Mathilde Seigner illustre le mieux ses talents de comédienne aux multiples facettes. Elle est d'abord à l'affiche depuis le 14 septembre de La guerre des boutons, adaptation du livre de Louis Pergaud, accessible à toute la famille. Puis, on la verra dans Dans la tourmente, avec Clovis Cornillac et Yvan Attal, où elle jouera la femme d'un salarié d'une usine, révolté par la délocalisation de celle-ci, et qui décide de passer à l'action. Enfin, dans Bowling, elle joue aux côtés de Catherine Frot une sage-femme passionnée de bowling, qui se bat contre la fermeture de la maternité dans laquelle elle travaille. Quel programme !

Une mère de famille nature et dévouée

On lui a toujours dit, à Mathilde, de faire attention à ce qu'elle dit. Dans cette même interview, qu'elle avait donné à Elle en 2009, elle revient sur son côté grande gueule : "On a souvent cru que c'était une posture ou de la provocation. Or, j'ai toujours été comme cela. Quand j'étais toute petite, maman me disait souvent : ' Tu sais, Mathilde, tu peux aussi penser tout bas... ' Impossible ! "

Si c'est vraiment une caractéristique qui l'a poursuivie toute sa vie, le caractère de feu de l'actrice a pourtant l'air de s'être amoindri. Ses raisons ? Elle les livre dans Psychologies magazine : "J'ai mis de l'eau dans mon vin, j'ai eu un enfant, j'ai 43 ans. Devenir maman, ça calme, je vous assure..." Après avoir partagé la vie de l'humoriste Laurent Gerra entre 1998 et 2001, désormais elle partage la vie de Mathieu Petit depuis 2007, et ensemble ils ont eu Louis, né la même année. C'est le premier enfant de l'actrice, et ce sera le dernier, comme elle le confie une fois de plus à Psychologie magazine : "Je suis trop vieille ! Si j'avais commencé avant, j'en aurais peut-être fait un second." Sa vie de famille a changé l'actrice, qui paraît plus sereine, mais reste aussi fraîche que jamais.

Claire Mayer

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image